Annales de Philosophie Chretienne, Volumes 70-71 PDF

Un article de Wikipédia, l’encyclopédie libre. La littérature latine de l’Antiquité a transmis plusieurs étymologies du mot religion. Les plus citées aujourd’hui sont relegere signifiant  relire  et religare signifiant  relier . Les idées de  lien  ou de  relecture  n’indiquent pas à elles seules la signification que les auteurs entendent faire valoir en annales de Philosophie Chretienne, Volumes 70-71 PDF l’une ou l’autre étymologie.


Par ailleurs Augustin rejette la religion envisagée comme  lien social , mais aujourd’hui l’étymologie religare est souvent donnée à l’appui de cette idée. L’ensemble des occurrences du terme religion dans les textes latins les plus anciens ont alors été étudiées pour y découvrir le sens véritable du mot dans son origine. Il en est ressorti que le terme religio aurait été originellement connoté de l’idée de  crainte superstitieuse  ou de  scrupule de conscience . Il n’y a aucun argument décisif qui permet de savoir si l’une des étymologies est  vraie , ni pour déterminer si l’une est plus romaine ou chrétienne que l’autre. Aujourd’hui, dans les études francophones c’est l’étymologie relegere qui est considérée comme généralement admise, tandis que dans les études anglophones c’est plutôt celle de religare. La signification du mot religion a en effet beaucoup évolué au cours de l’histoire.

Antiquité une signification du terme religion directement applicable à ce qui s’appelle aujourd’hui religion. Sur la forme, les étymologies sont des rapprochements entre deux mots : tel mot vient de tel autre mot. Les livres V à VII du De la langue latine de Varron témoignent de ce que l’habitude de donner des arguments étymologiques pouvait être adossée à des théories d’origine stoïcienne. Isidore de Séville a constitué une nouvelle somme des étymologies circulant à son époque. Il estime que l’étymologie peut être considérée comme un  loisir lettré  ou un art.