Atlas de la flore sauvage du département d’Eure-et-Loir PDF

Logo de la collectivité territoriale de Guyane. Les premières installations françaises commencent en atlas de la flore sauvage du département d’Eure-et-Loir PDF, mais la présence française ne devient réellement durable qu’à partir de 1643 et la fondation de Cayenne. Elle accède temporairement au statut de département français à partir de 1797 mais est progressivement transformée en colonie pénale avec l’instauration du bagne. C’est le seul territoire continental de France et de l’Union européenne en Amérique du Sud et le dernier territoire français en Amérique continentale.


Cet ouvrage est le résultat de plusieurs années de prospections et recense plus d’un millier d’espèces de plantes sauvages. Une mise en page dynamique et claire, un vocabulaire accessible, une illustration très abondante (1800 photographies en couleurs) le rendent précieux et utilisable par toute personne désirant approfondir son savoir sur la flore du département. Il est un outil de connaissance indispensable pour les gestionnaires du patrimoine naturel, les aménageurs et l’ensemble des collectivités locales dans leur politique environnementale. Le lecteur y trouve une présentation des différents paysages d’Eure-et-Loir : Beauce, Perche, vallées… L’ouvrage s’attarde sur les différents facteurs influençant la répartition de la flore (géologie, climat, activités humaines…). Il décrit l’ensemble des habitats naturels et propose une synthèse du patrimoine floristique local (évolution, protections…). Enfin, 1400 fiches illustrées, classées par ordre alphabétique des familles, recensent l’ensemble des espèces du département.

Comme de nombreux noms de lieux de Guyane, le nom Guyane est d’origine amérindienne. Il signifie  terre d’eaux abondantes  en arawak. Le nom officiel de la région est  Guyane . L’ajout de l’adjectif  française  dans les dénominations courantes est une commodité de langage issue de la période de la colonisation et aujourd’hui obsolète dans la mesure où il n’y a plus à notre époque en français d’ambiguïté quant à la Guyane considérée.