Bien naviguer et mieux connaître son voilier PDF

En trente ans, à partir des années 1960, Philippe Harlé a dessiné près de deux-cent-vingt types de bateaux différents, principalement pour la voile de plaisance, mais aussi pour la pêche, la mytiliculture et le transport de passagers. Après des études de physique-chimie, il se consacre au nautisme. Philippe Harlé devient, dans les années 1950, stagiaire, puis chef de bord, puis permanent au Centre Nautique des Bien naviguer et mieux connaître son voilier PDF. En 1963 il quitte le Centre des Glénans et s’installe comme architecte naval.


Les premières sorties, les règles et obligations, la météo, la marche au près, du bon plein au vent arrière, choisir un voilier… Par un style vivant, des témoignages et des illustrations didactiques, les auteurs partagent leur longue expérience de la voile et traitent les notions essentielles à la navigation. Cet ouvrage entièrement en couleurs présente l’ensemble des connaissances fondamentales pour manœuvrer son voilier de façon efficace. Accessible et complet, il s’adresse à toute personne qui souhaite s’initier ou se perfectionner à la navigation sur voilier. Il est également un support pédagogique pour revoir leurs acquis avant une sortie en mer.

Nouveau venu rapide, fonctionnel, laid et relativement peu coûteux ». Le Coquelicot sera également construit en contreplaqué par Mallard en 1966. Architecte désormais reconnu, il signe les plans de nombreux voiliers fabriqués par différents chantiers. Dans ses derniers jours, Philippe Harlé travaillait sur Helvim, le deuxième bateau de Jean-Luc Van Den Heede. Vincent Lauriot-Prévost, Marc Lombard, et finalement Alain Mortain comme associé. 1970, un voilier naviguant en France sur cinq était signé Harlé, proportion montant à un sur quatre pour les voiliers habitables.

Aubin à Nantes et d’autres comme Arié à la Rochelle, La Réserve à Nice, Lemaistre à Fécamp. Il a suivi le Mareuil de 12 m chez Pouvreau en 1978. Le Beaujolais 12,25 m et le Beaujolais 10,10 m, 2 dériveurs lestés ont été construits par le chantier Chaventré aux Sables d’Olonne. Maracuja, Carambola, Maeva, Nouanni, Passoa, Jeroboam. Voiliers multicoques  Catamarans de sport Punch 4. Sa femme Claude, participe à l’édition 1987 à bord de Coco Girl’s.

Pschitt, un nom de boisson non alcoolisée pour un dériveur d’école de voile. La Plaisance française à la découverte de ses architectes, hors-série de Loisirs Nautiques no 19, janvier 1985. Coauteur avec Philippe Harlé du Folie douce 9 m devenu ensuite Brin de folie. Les voiliers en plastique étaient moins chers à fabriquer et vieillissaient mieux que les voiliers en contreplaqué, qui peuvent se dégrader rapidement faute d’entretien suffisant. La version en stratifié polyester du Sauvignon en contreplaqué. La dérive pivote et se loge dans la quille externe à la coque.

Dériveur lesté de 6,95 m, croiseur familial disposant de 2 cabines encadrant un cockpit central . Rechercher les pages comportant ce texte. La dernière modification de cette page a été faite le 5 décembre 2018 à 12:58. The site administrator has been informed. Menu de navigation ——————– Homepage Bernard Loffet Les accordéons diatoniques B.