Biomécanique PDF

Sauter à la navigation Sauter à la recherche La bionique est la science qui recherche, chez les plantes et les animaux, des modèles en vue de réalisations techniques. En 1960, lors du premier congrès qui se tint à Dayton, dans l’Ohio, aux États-Unis, le nom de « Bionique » fut proposé par le major Jack E. La biomécanique PDF étudie la vie avec l’objectif de comprendre les mécanismes de fonctionnement des organismes vivants, afin de pouvoir les appliquer aux créations humaines. Elle s’intéresse à toutes les capacités des cellules, organismes ou de certaines communautés ou symbioses permettant l’autonomie, ou la capacité à trouver et utiliser des sources d’énergie.


Cet ouvrage original met l’accent sur la compréhension et la finalité du savoir, dans un domaine rarement abordé sous cet angle. Il se veut un préambule à l’action thérapeutique, argumenté de références mécaniques simples et illustré de très nombreux exemples. Ni recueil de formules mathématiques, ni condensé de cours d’ingénieurs du génie biomédical, les données fondamentales sont là pour étayer la compréhension générale et induire des initiatives. Sa conception pédagogique facilitera l’acquisition des connaissances Le contenu s’étend à l’ensemble de l’appareil musculo-squelettique du corps humain (membre inférieur, membre supérieur, tronc, cou, et même tête, rarement traitée par ailleurs). La structure des chapitres – rappels anatomiques succincts, plan hiérarchisé et systématisé, zone par zone – permet une mémorisation facile. Plus de 1000 figures sont un appel constant à la représentation concrète des données présentées. Il permettra au lecteur d’établir sans difficulté une base de réflexion pragmatique, faisant référence aux connaissances les plus récentes, restant ouvert sur l’expérience individuelle de tout praticien. Premier ouvrage tenant compte de l’ensemble du programme de biomécanique des études de kinésithérapie, il s’adresse avant tout aux étudiants de cette discipline, mais également aux professionnels, kinésithérapeutes ou médecins, qui trouveront là un document facile à consulter.

Une démarche bionique typique étudie un système naturel, interprète le principe puis le transpose dans une réalisation de type industriel. Les mécanismes de propulsion des poissons, grâce à leurs nageoires et leur queue, ont été observés puis utilisés pour l’amélioration des godilles. Par exemple les myxomycètes capables de produire des colonies mobiles où les individus ont des comportements coordonnés et forment un super-organisme. Fabrice Sabre : 1er français à bénéficier d’une main bionique. Agnès Guillot, Jean-Arcady Meyer La bionique. Quand la science imite la nature, coll.

Yves Coineau, Biruta Kresling Les inventions de la nature et la bionique. Rechercher les pages comportant ce texte. La dernière modification de cette page a été faite le 27 décembre 2018 à 13:29. Aristote a écrit le premier livre à propos de la biomécanique, De Motu Animalium, ou Sur le mouvement animaux. Il ne fait pas que voir les corps animaux comme des systèmes mécaniques, mais traite la question comme la différence physiologique entre la performance imaginée d’une action et réellement l’accomplir.

Léonard de Vinci pourrait être reconnu comme le premier vrai biomécanicien, car il a été le premier à étudier l’anatomie dans le contexte mécanique. Il a annualisé la force musculaire comme des lignes connectées toujours en action, et l’insertion et l’étude de la fonction des jonctions. Galilée était intéressé dans la force des os et a suggéré que les os soient creux pour permettre un apport maximum de la force avec un poids minimum. Jules Marey a utilisé la cinématographie pour investiguer scientifiquement la locomotion. On peut caractériser mécaniquement les biomatériaux comme tous les autres au moyen des dimensions usuelles utilisées dans l’étude de la résistance des matériaux : Module de Young, coefficient de Poisson, Tension ultime, etc. Le système est composé de muscles, d’os et des articulations.

La substance fondamentale entourant les cellules est composée de lamelles disposées en couches. Il y a deux variétés de tissu osseux : le tissu osseux spongieux et le tissu osseux compact. Tissu spongieux : Moins dense et plus léger que le compact, les lamelles de substance fondamentale sont disposées en travées qui limitent entre elles des cavités remplies par la moelle osseuse. Cette section est vide, insuffisamment détaillée ou incomplète. Contrairement aux systèmes mécaniques conventionnels, le mouvement « vivant » peut être beaucoup plus complexe. Par exemple, l’articulation de l’épaule qui est habituellement associée à un joint sphérique permet en réalité une translation presque pure de la tête de l’humérus.

Les calculs et principes de la physique mécanique sont donc essentiels à la compréhension du mouvement des être vivants et de leurs organes. L’organe : fonctionnement, pathologie, remplacement dont la tumeur solide cancéreuse : développement du cancer, mesure des constantes mécaniques, oncologie physique. La biomécanique a de nombreuses applications pratiques, notamment en médecine et en sport. C’est également un domaine actif de recherche scientifique à l’échelle microscopique. C’est alors un sous-domaine de la biophysique.

L’ADN en particulier a fait l’objet d’expériences spectaculaires. La séquence d’acides aminés affecte les propriétés mécaniques des chaînes, en particulier leurs propriétés de repliement. Lors des mouvements cellulaires, ou d’évènements de phagocytose ou d’endocytose, la membrane subit des déformations importantes. Les propriétés mesurées dépendent des lipides présents en majorité. Abrégé d’anatomie et de physiologie humaines, De Boeck Education, 2006, 6e éd. Modélisation géométrique et mécanique tridimensionnelle du rachis thoracique et lombaire en configuration de choc automobile, F. Contribution à l’étude du comportement du rachis cervical soumis à un choc, B.