Bourgogne PDF

Découvrez les différents métiers de la pierre. Souvent réputés pour être bourgogne PDF, ils ont beaucoup évolué. Un article de Wikipédia, l’encyclopédie libre.


Terre de passage depuis le paléolithique, la Bourgogne a toujours su tirer le meilleur de son implantation à la croisée des civilisations, apprivoisant le celte et le romain, le flamand et le provençal. Ses milliers de châteaux et églises, incomparable soierie de styles, en apportent l’imparable preuve. Plus conviviaux que les armes, les vins et la gastronomie offrent l’éclat mondial rêvé par les grands ducs, rivaux des rois. Chablis, romanée-conti, pommard, montrachet, mercurey, portent haut les couleurs de la Bourgogne à travers le monde. Ajoutons des paysages d’une infinie variété, des coteaux couverts de vignes, de charmants vallons, des forêts profondes, de nombreux lacs et cours d’eau, et nous avons le portrait d’une région qui n’en finit pas de séduire. La Bourgogne en quelque 150 photos et un texte d’auteurs, visite guidée.

Le vignoble de la Combe Lavaux, à Gevrey-Chambertin. Cette section est vide, insuffisamment détaillée ou incomplète. Dans les décennies 1830-1840, la pyrale survint et attaqua les feuilles de la vigne. Arrivèrent deux nouveaux fléaux de la vigne. Le premier fut le mildiou, autre maladie cryptogamique, le second le phylloxéra. Après de longues recherches, on finit par découvrir que seul le greffage permettrait à la vigne de pousser en présence du phylloxéra. Le mildiou provoqua un désastre considérable en 1910.

Apparition de l’enjambeur dans les années 1960-70, qui remplace le cheval. Les vins rouges sont plutôt légers et fruités, mais typés selon les terroirs où il est produit. Se servent entre 14 et 16 degrés et se gardent entre deux et six ans. Les vins blancs sont souples et aromatiques. Ils s’accordent bien par exemple avec une cassolette d’escargots.

Ils se servent entre 10 et 12 degrés et se gardent entre deux et cinq ans. Henri Cannard : AOC Mercurey, Le vignoble d’hier, p. Site du BIVB : Historique, consulté le 24 novembre 2008. La Revue du vin de France no 482S : Le Millésime 2003 en Bourgogne, p. Rechercher les pages comportant ce texte. La dernière modification de cette page a été faite le 3 septembre 2018 à 13:57.