Capitaine Hornblower, tome 1 PDF

Horatio Hornblower est le nom d’une série de romans et d’un héros de fiction créé par l’écrivain britannique C. Cecil Scott Forester fait naître son héros le 4 juillet 1776 dans le village de Worth. HMS Justinian, à 17 ans, relativement tard selon les critères de l’époque. Ses débuts sont difficiles : il capitaine Hornblower, tome 1 PDF le mal de mer et est pris en grippe par John Simpson, à qui on a refusé son brevet de lieutenant.


Il y a la mer, dont on sait depuis Joseph Conrad qu’elle est une métaphore parfaite de l’âme humaine et de ses combats.
Il y a les navires, ces vaisseaux de ligne devenus légendes, cathédrales éphémères de planches et de voiles, à compter parmi les plus belles créations de l’esprit humain. Cathédrales de bois, mais aussi bagnes flottants.
Il y a Horatio Hornblower, anti-héros timide et maladroit, dépourvu de tout instinct guerrier, mais que son intelligence, sa volonté, son obstination conduisent à l’héroïsme dans les combats cruciaux.
L’ensemble constitue un des plus fabuleux romans d’aventures maritimes jamais écrits, une suite en dix livres rassemblés par Omnibus en deux volumes et présentés pour la première fois selon la chronologie du récit. Pour un exceptionnel bonheur de lecture.
Ecoutez, l’histoire commence…
Il ne paie pas de mine le gringalet qui en cette année 1793 se hisse péniblement à bord du Justinian, il ferait même un peu pitié dans ses habits trop grands détrempés par la pluie. Et les brutes aguerries du gaillard d’avant ne s’y trompent pas, qui l’accueillent par un silence pesant traversé de sarcasmes: un aspirant de marine en proie au mal de mer!

Il épouse Maria Ellen Mason, la fille de sa logeuse, le 2 avril 1803, mais la reprise des hostilités est imminente. L’amiral Cornwallis le met à nouveau sous les ordre d’Edward Pellew, maintenant chef d’escadre et chevalier de l’Ordre du Bain. La guerre reprend le 16 mai. Esprit logique mais d’une sensibilité d’écorché, doué en mathématique, excellent joueur de whist. Son humour froid lui donne la distance nécessaire pour supporter les revers et les contrariétés inévitables dans cette Royal Navy pleine de préjugés de caste et une Amirauté tatillonne. L’ennemi principal de la Royal Navy de l’époque, la marine révolutionnaire, puis impériale française, et au-delà, la France post-révolutionnaire, est dépeinte de façon sombre.

Les Français y sont décrits comme des marins incompétents, un peuple indiscipliné, sanguinaire et trop enclin au sentimentalisme et à l’exaltation, miroir inverse de la réserve et du flegme britannique. Pour les Anglo-Saxons, Horatio Hornblower incarne la figure idéale du marin, passionnément attaché à son métier et possédant le  sens de la mer . Forester and the Hornblower saga, Syracuse University Press, 1999, 177 p. Bryan Perrett, The real Hornblower: the life of Admiral of the Fleet, Sir James Alexander Gordon, GCB, last governor of the Royal Naval Hospital, Greenwich, Naval Institute Press, 1997, 160 p. Rechercher les pages comportant ce texte.

La dernière modification de cette page a été faite le 31 décembre 2018 à 19:35. Patrick Macnee et Linda Thorson dans Chapeau melon et bottes de cuir en 1968. Il apparait également au cinéma dans le film d’horreur Hurlements, de Joe Dante, dans Dangereusement vôtre au côté de Roger Moore ou dans le faux-documentaire culte Spinal Tap. La mère de Patrick et l’ Uncle Evelyn , ayant banni les hommes de leur immense manoir au sud de l’Angleterre, voulaient qu’il porte des robes. Il étudie également à la Webber Douglas Academy of Dramatic Art. Pendant le conflit, il s’enrôle en 1942 dans la Royal Navy comme simple matelot.

Réaffecté au poste de premier lieutenant sur une deuxième vedette-torpilleur, il attrape une bronchite juste avant le jour J. Alors qu’il est en convalescence à l’hôpital, son bateau et l’équipage sont perdus dans l’action. En 1951, Patrick Macnee obtient son premier vrai rôle au cinéma, dans un film adaptant les contes de Charles Dickens. En 1952, il s’installe au Canada et travaille pour la télévision canadienne.