Catéchisme Populaire Républicain PDF

Alors, dans la cour d’honneur des Invalides, le couplet retentit. On entend, saisi, le chœur puissant que constitue durant quelques instants la représentation nationale, députés et sénateurs de tout bord oubliant pour l’occasion de quel parti ils se chauffent. Or les fidèles qui participaient à un office matinal ont tous entendu, ce même Jeudi saint, le texte de l’épître aux Catéchisme Populaire Républicain PDF. Là encore, comment ne pas sentir que ces mots faisaient étrangement vibrer quelque chose d’actuel ?


Extrait :
Qu’est-ce que l’homme ?
L’homme est un être moral, intelligent et perfectible.
Qu’est-ce qu’un être moral ?
C’est celui qui aime et qui pratique la justice.
Comment l’homme distingue-t-il ce qui est juste de ce qui ne l’est pas ?
Par le témoignage infaillible de la conscience, c’est-à-dire en s’affirmant soi-même, car la nature propre de
l’homme est de tendre au bien et de fuir le mal.
Qu’est-ce que le bien ?
Le bien est ce qui est conforme à la nature de l’homme, et le mal ce qui lui est contraire. Aucune autre définition
ne peut être donnée ni du bien, ni du mal…

Le texte parle de Jésus, évidemment. Certains faits historiques ont cette capacité de relier le maintenant et le permanent pour créer du commun. Mais ce commun n’est pas figé. La culture, c’est ce qui dure , écrivait Hannah Arendt.

D’ailleurs, qu’il s’agisse de l’Épître aux Hébreux ou, dans un autre genre, de la Marseillaise, les grands textes valent comme source d’interprétation. Les héros sont comme des textes. On peut toujours se l’approprier, autrement dit la faire sienne, mais jamais l’accaparer. Quelle chance, d’ailleurs, de savoir que le colonel Beltrame, ce grand chrétien, avait eu aussi un cheminement franc-maçon, qu’il était fait d’alliage, de cet alliage dont on scrutera vainement les proportions !