Chaque matin je me lève pour changer le monde: Du MLF aux Chiennes de garde, 40 ans de féminisme PDF

Devise :  Adresser une injure sexiste à une femme publique, c’est insulter toutes les femmes. Les Chiennes de garde est une association française créée en 1999 par l’écrivaine Florence Montreynaud et la romancière Isabelle Alonso. Benoîte Groult, une des signataires de chaque matin je me lève pour changer le monde: Du MLF aux Chiennes de garde, 40 ans de féminisme PDF manifeste. Le Manifeste des Chiennes de garde a été lancé par Florence Montreynaud le 8 mars 1999.


Chaque matin, je me lève pour changer le monde. C’est ce titre que Florence Montreynaud a choisi pour ses mémoires féministes. Utopie ? Provocation ? C’est le récit de l’engagement de toute une vie.

Changer le monde, pourquoi ? Pour en finir avec le machisme, système d’injustices, de discriminations et de violences fondé sur la haine du féminin. Après Benoîte Groult, Florence Montreynaud réaffirme que le féminisme n’a jamais tué personne, alors que le machisme tue tous les jours.

Féministe pure et douce, elle tient tête, avec les Chiennes de garde, aux machos qui insultent des femmes en public. Féministe encore et toujours, elle agit avec d’autres pour l’égalité des femmes et des hommes, pour un monde plus juste et plus solidaire.

Dans ce livre, témoignage d’une vie et réflexion sur une histoire, elle apporte des clefs pour comprendre le féminisme d’hier et d’aujourd’hui, tout en préparant celui de demain.

Le droit est libre, mais tous les arguments ne sont pas légitimes. Nous, Chiennes de garde, nous montrons les crocs. Adresser une injure sexiste à une femme publique, c’est insulter toutes les femmes. Nous nous engageons à manifester notre soutien aux femmes publiques attaquées en tant que femmes. Nous affirmons la liberté d’action et de choix de toutes les femmes.

Nous, Chiennes de garde, nous gardons une valeur précieuse : la dignité des femmes. 1er octobre 1999 : soutien à Sheikh Hasina Wajed, Première ministre du Bangladesh, et à l’écrivain Taslima Nasreen, menacée de mort par des islamistes. 16 novembre 1999 : soutien à deux femmes interdites d’accès à la brasserie parisienne, le Fouquet’s, car non accompagnées. 8 mars 2002 : action contre la disqualification du viol. 2002 : 6 revendications transmises aux candidats à l’élection présidentielle. 2004 : Projet de loi contre les propos à caractère sexiste et homophobe. 2005 : Préparation d’une proposition de loi-cadre contre les violences faites aux femmes.