Chi Kung du second cerveau – Force vide, pouvoir du périnée et second cerveau PDF

Une femme venant d’accoucher et son nouveau-né. Chi Kung du second cerveau – Force vide, pouvoir du périnée et second cerveau PDF’accouchement est l’action de mettre un enfant au monde.


Le Chi Kung du Tan Tien est une forme spéciale du Chi Kung qui permet de développer le Tan Tien (deuxième cerveau ou champs d’élixir) et la force du périnée. Le Tan Tien est le réservoir d’énergie du corps dans lequel on emmagasine l’énergie originelle ainsi que l’énergie absorbée pendant les méditations et les différents exercices de Tai chi et de Chi Kung. Le Chi Kung du Tan Tien – appelé aussi Chi Kung du second cerveau – nous apprend à développer la pression du Chi (énergie vitale) dans le Tan Tien pour renforcer les organes et activer tous les systèmes du corps. C’est une pratique essentielle pour éliminer les stagnations de la circulation de l’énergie, elle a un rôle clé pour assurer la santé physique, le pouvoir d’auto-guérison du corps ainsi que le maintien d’un équilibre mental et spirituel. Cette méthode nous permet de retrouver la paix intérieure et rétablir la connexion avec nos origines.

Marquant l’aboutissement de la grossesse, il consiste en l’expulsion d’un ou plusieurs fœtus de l’utérus de sa mère. L’accouchement, aussi appelé parturition, se déroule en trois phases. L’accouchement est un phénomène intimement lié à l’humanité. Le processus d’accouchement et tous les aspects qui l’entourent varient donc en fonction des contextes historique, géographique, social et culturel.

On considère comme grossesse à terme toute grossesse de 37 à 41 semaines d’aménorrhée complètes. Lorsque le bébé naît avant le terme de 37 SA, on parle de prématurité. Lorsqu’il naît à partir de 42 SA, on parle de terme dépassé. La méthode de calcul de la date d’accouchement est basée sur le dernier cycle menstruel de la femme enceinte, en considérant que son cycle est de 28 jours. L’ovulation est censée avoir eu lieu 14 jours avant les règles suivantes, c’est-à-dire 14 jours après le premier jour des dernières règles dans un cycle de 28 jours. Il existe plusieurs sources d’erreurs dans ces calculs : le cycle peut être différent de 28 jours, l’ovulation peut intervenir à d’autres moments qu’au 14e jour du cycle, et le premier jour des dernières règles peut ne pas être connu avec précision.

La datation de l’âge de la grossesse, et donc la détermination de la date théorique d’accouchement, peut être réalisée lors d’une échographie, par mesure de la longueur crânio-caudale du fœtus. La dispersion des durées de grossesse autour du terme théorique est élevée. Cette dispersion est difficile à évaluer actuellement en raison de la fréquence des déclenchements, mais une valeur de 7 jours pour l’écart-type est une estimation acceptable. Certaines études ont aussi décelé des différences notables de la durée de grossesse en fonction des groupes ethniques et du nombre de grossesses précédentes. Ainsi la durée moyenne d’une première grossesse pour une femme de type européen est de 41 SA et 1 jour. La phase de dilatation est généralement la plus longue puisqu’elle implique un assouplissement des parois vaginales, un effacement puis une ouverture du col de l’utérus et une laxité ligamentaire au niveau du bassin pour permettre le passage du bébé.