Clinique chirurgicale de l’hôpital de la Charité. Tome 3 PDF

L’hôpital Nord vu depuis la Bastille. Clinique chirurgicale de l’hôpital de la Charité. Tome 3 PDF premier  hôpital  de Grenoble, dont l’histoire nous fait part, est une aumônerie dépendant du chapitre Notre-Dame. Aumône de Saint-Hugues également appelée Hôpital de la Madeleine. Grâce d’Archelles, un ancien serviteur de Louis XI.


Clinique chirurgicale de l’hôpital de la Charité. Tome troisième / par L. Gosselin,…
Date de l’édition originale : 1879

Ce livre est la reproduction fidèle d une uvre publiée avant 1920 et fait partie d une collection de livres réimprimés à la demande éditée par Hachette Livre, dans le cadre d un partenariat avec la Bibliothèque nationale de France, offrant l opportunité d accéder à des ouvrages anciens et souvent rares issus des fonds patrimoniaux de la BnF.
Les uvres faisant partie de cette collection ont été numérisées par la BnF et sont présentes sur Gallica, sa bibliothèque numérique.

En entreprenant de redonner vie à ces ouvrages au travers d une collection de livres réimprimés à la demande, nous leur donnons la possibilité de rencontrer un public élargi et participons à la transmission de connaissances et de savoirs parfois difficilement accessibles.
Nous avons cherché à concilier la reproduction fidèle d un livre ancien à partir de sa version numérisée avec le souci d un confort de lecture optimal. Nous espérons que les ouvrages de cette nouvelle collection vous apporteront entière satisfaction.

Pour plus d informations, rendez-vous sur www.hachettebnf.fr

La vocation de cet établissement était d’accueillir les pestiférés et il servit jusqu’en 1643, date de la dernière épidémie de peste à Grenoble. Notre-Dame rejoignant ainsi les hôpitaux réunis. Notre-Dame en dehors des remparts de la ville par le maréchal Créqui. Afin de réunir les fonds nécessaires à la construction de ce nouvel établissement, tous les anciens hôpitaux à l’exception de l’hôpital Saint-Antoine durent être vendus. Frères de la Charité aidés par les sœurs de Sainte-Marthe. L’hôpital de Grenoble et l’intendant du Dauphiné, Christophe Pajot de Marcheval, vont cependant jouer un rôle essentiel dans l’ouverture en 1771 d’une petite école de chirurgie, nécessaire à une ville de garnison comme Grenoble. Durant la période révolutionnaire, la conjoncture de l’établissement est loin d’être étincelante.

Le CHU de Grenoble est implanté sur deux sites principaux. Au nord de l’agglomération à La Tronche, et au sud à Échirolles. En plus de ces deux implantations se trouve un troisième site annexe à Saint-Ismier, la maison de retraite La Bâtie et possède un site logistique de 8 000 m2 à Domène. Il se situe avenue du Maquis-du-Grésivaudan sur la commune éponyme de La Tronche et regroupe tous les bâtiments situés à La Tronche hormis l’hôpital Michallon. C’est grâce à l’ouverture du Pont de l’Île-Verte en 1899 que le transfert de l’hôpital devient possible à La Tronche. L’année 1947 marque l’avènement des transports routiers avec la fin de la desserte de l’hôpital par la ligne de tramway Grenoble – Chapareillan en service depuis son ouverture. Cette création donne un nouveau statut au centre hospitalier régional de Grenoble qui devient centre hospitalier universitaire.

Depuis novembre 1990, la ligne B du tramway en provenance du quartier de l’Île-Verte traverse le site avant de rejoindre le domaine universitaire. Hôpital de La Tronche en 2010. En plus de ces services s’ajoutent les activités de médecine de la reproduction, ainsi que la rééducation pédiatrique et le centre d’interruption volontaire de grossesse. En plus de l’HCE, le site de La Tronche regroupe les unités de psychiatrie générale et de neurologie. Chissé et Chatin, regroupant diverses unités de médecine gériatrique : soins de suite, réadaptation, rééducation, soins de longue durée, consultation mémoire, consultation neuropsychologique. Il possède de plus la majorité des appareils d’imagerie médicale et le service d’accueil des urgences pour les adultes, les urgences pédiatriques se situant quant à elles sur l’hôpital de La Tronche.

L’hôpital Albert Michallon se veut être une vitrine des nouvelles technologies médicales du CHU de Grenoble Alpes. Héliport du CHU de Grenoble avec ses EC135 et EC145. L’hôpital Albert Michallon possède également un important héliport, notamment mis à contribution lors des secours dans les massifs montagneux de haute altitude. Kimberley sur la commune d’Échirolles à l’occasion des jeux olympiques d’hiver de 1968, l’édification de l’hôpital sud marqua le début du renouveau des hôpitaux de Grenoble et fut suivi quelques années plus tard par la construction de l’hôpital Albert Michallon. Il a rejoint le site de l’hôpital sud avec de nouveaux bâtiments dessinés par l’architecte Patrick Triacca. Les Petites Roches , rattaché au CHU de Grenoble depuis le 1er janvier 2003 et qui se situait auparavant à Saint-Hilaire-du-Touvet depuis 1933.

L’institut de rééducation est un établissement de 179 lits intégré à l’hôpital sud et emploie 200 personnes. La maison de retraite La Bâtie était un établissement médicalisé situé sur la commune de Saint-Ismier, à une dizaine de kilomètres de Grenoble. Elle offrait 80 lits afin d’accueillir des personnes âgées dépendantes. Les écoles du CHU se situent sur trois sites différents du centre hospitalier délivrant une dizaine de formation permettant d’accéder à des professions paramédicales. Les relations internationales du CHU de Grenoble s’appuient notamment sur les nombreux accords de jumelage de la ville de Grenoble.

Ainsi, l’hôpital a développé de nombreux rapports avec différentes villes étrangères. Le campus santé de Grenoble centré sur le CHU est l’un des trois sites majeurs métropolitains pour l’enseignement supérieur et la recherche, avec le domaine universitaire et le polygone scientifique à Grenoble. Ce centre disposant de six chambres recherche également des moyens de lutter contre le cancer à l’aide de nanomatériaux. 1997 sous le nom d’Institut Albert-Bonniot qui se situe sur le site de l’hôpital nord à La Tronche. Inserm inauguré en 2007 et installé sur la commune de La Tronche sur le site de l’hôpital nord.

Les différents sites du CHU Grenoble-Alpes sont desservis par les Transports de l’agglomération grenobloise. Ligne B du tramway de Grenoble, stations La Tronche-Hôpital et Michallon. Palmarès des hôpitaux 2016 : Bordeaux décroche l’or. Paul Fournier, Études historiques sur l’assistance publique à Grenoble avant la Révolution, par Auguste Prudhomme, Bibliothèque de l’école des chartes, 1898, vol. Marie-Antoine-Auguste Prudhomme, Études historiques sur l’assistance publique à Grenoble avant la Révolution. Arthur Bordier, La médecine à Grenoble, page 125.

Archives municipales de Grenoble, cote 6FI 4335. La section médecine-pharmacie de la nouvelle Bibliothèque universitaire de Grenoble-La Tronche. Le Centre Hospitalier Universitaire de Grenoble inaugure ses unités rénovées et présente sa modernisation , sur chu-grenoble. Non trouvé le 5 septembre 2018, Site du CHU de Grenoble. 24 juin 2011, Inauguration de l’Institut de biologie et de pathologie.