Code de commerce 2017. Édition limitée – 112e éd. PDF

Un article de Wikipédia, l’encyclopédie libre. La Compagnie française du cristal Daum est une cristallerie fondée en 1878 à Nancy, en Lorraine, en France par les frères Daum. Bitche, vend son étude et code de commerce 2017. Édition limitée – 112e éd. PDF pour la France. En 1878, il y associe son fils Auguste, mais, il ne connaît pas les premiers succès de l’entreprise.


Les + de l’édition 2017 :
Création d’annotations de jurisprudence et de références bibliographiques en matière de sociétés commerciales (livre II) ; 
Format économique et actualisation garantie par newsletter mensuelle.

Le Code de commerce Dalloz rassemble l’ensemble des textes intéressant la matière. En plus des parties codifiées (L, R et A), il comprend un Appendice présentant de nombreuses rubriques annotées en rapport avec le droit commercial, et notamment des développements en matière de « Concurrence déloyale », à mi-chemin entre le droit commercial, le droit civil et le droit de la propriété intellectuelle ; de « Contrats d’affaires », qui synthétisent les règles fondamentales du droit des obligations civile et commerciale ; de « Garantie autonome », dotée d’une définition légale depuis la réforme des suretés ; de « Ventes commerciales », qui contient de nombreux textes et annotations régissant la matière dont la Convention de Vienne sur la vente internationale de marchandises ; de « Sous-traitance ».

L’édition 2017 est à jour, dans sa partie codifiée et ses textes complémentaires, des réformes les plus récentes, notamment :
– décret du 1er avril 2016 relatif aux administrateurs judiciaires et aux mandataires judiciaires ;
– ordonnance du 17 mars 2016 relative au commissariat aux comptes ;
– décret du 11 mars 2016 relatif à la simplification de formalités en matière de droit commercial ;
– décrets et arrêtés du 26 février 2016 relatifs aux tarifs de certains professionnels du droit ;
– ordonnance du 10 février 2016 portant réforme du droit des contrats ;
– loi du 6 aout 2015 pour la croissance, l’activité et l’égalité des chances économiques.

Devant la mauvaise santé financière de la verrerie, Auguste, qui suivait une formation de juriste, se voit obligé d’en prendre la tête, après qu’elle a été rachetée pour la sauver de la faillite. Antonin commence par embellir les services de table courants. Familiarisé avec les techniques du verre de par sa formation, il oriente la production vers la création artistique. Les deux frères préparent, entre 1889 et 1891, la mise sur pied d’un département artistique qui est confié à Antonin. Antonin commence avec quelques modèles simples pour continuer rapidement avec la gravure à l’acide, puis, en passant à des modèles utilisant les techniques de gravure à la roue, de verres à deux ou trois couches.

Jacques Grüber est le premier artiste de la verrerie. Recruté en 1893, on lui confie la création de pièces en vue de figurer à l’exposition universelle de Chicago de 1893. Ce fut le premier grand succès qui propulsa Daum dans le cercle fermé des industries d’art. Les Daum y gagnent la participation à l’exposition de Nancy en 1894. Une école de dessin est créée, en 1897, à l’intérieur de l’entreprise qui forme ainsi ses propres décorateurs et graveurs. Henri Bergé y est maître décorateur, c’est le deuxième artiste de l’entreprise.

Il aura à ses côtés Émile Writz à partir de 1898. La consécration de l’aventure arrive lorsque le premier grand prix pour la verrerie d’art de l’exposition universelle de 1900 est décerné à Daum et à Gallé. En 1901, les statuts de l’École de Nancy sont officiellement posés. Gallé est l’homme à l’origine de ce regroupement et en devient président. Antonin est également une des personnalités de la chambre de commerce de Nancy. Jean meurt en 1916, Henri est gérant comme son père.