Description Historique Des Monnaies Frappees Sous L’Empire Romain Communement Appelees Medailles Imperiales, Volume 3 PDF

Apulée a aussi écrit description Historique Des Monnaies Frappees Sous L’Empire Romain Communement Appelees Medailles Imperiales, Volume 3 PDF poèmes, et a publié des discussions sur divers thèmes, en particulier philosophiques, ainsi que des discours. Une grande partie de ses œuvres a été perdue. Renaissance de Lucius n’est pas prouvé.


This book was originally published prior to 1923, and represents a reproduction of an important historical work, maintaining the same format as the original work. While some publishers have opted to apply OCR (optical character recognition) technology to the process, we believe this leads to sub-optimal results (frequent typographical errors, strange characters and confusing formatting) and does not adequately preserve the historical character of the original artifact. We believe this work is culturally important in its original archival form. While we strive to adequately clean and digitally enhance the original work, there are occasionally instances where imperfections such as blurred or missing pages, poor pictures or errant marks may have been introduced due to either the quality of the original work or the scanning process itself. Despite these occasional imperfections, we have brought it back into print as part of our ongoing global book preservation commitment, providing customers with access to the best possible historical reprints. We appreciate your understanding of these occasional imperfections, and sincerely hope you enjoy seeing the book in a format as close as possible to that intended by the original publisher.

Numidie loin de la côte romanisée, et site actuel de quelques ruines romaines primitives. Elle faisait partie de l’Afrique proconsulaire. Apulée hérita avec son frère une fortune de deux millions de sesterces. Carthage, le centre culturel de l’Afrique romaine. Dès lors, il choisit le platonisme comme orientation philosophique scolaire. Apulée était aussi ouvert à l’influence du néo-pythagorisme, qui se mélangeait alors souvent au platonisme. Rome, où il exerce peut-être une activité d’avocat.

Avec son activité de rhéteur, à laquelle appartiennent aussi des exposés sur des thèmes philosophiques et religieux, Apulée se situe dans le courant que l’on désigne d’habitude par le vague concept de  deuxième sophistique . Il a dilapidé son héritage dans ses nombreux voyages en Asie Mineure et en Égypte où il a étudié la philosophie et la religion. Apulée passe la dernière phase de sa vie à nouveau en Afrique du Nord. Sicinius Pontien, un condisciple du temps de ses études à Athènes. Avec le consentement, voire l’encouragement, de son fils, Apulée accepta de l’épouser, en 156.

Apulée a dédié deux de ses œuvres philosophiques à son  fils  Faustinus. Toutes les œuvres conservées d’Apulée sont en latin, dans une langue jugée  précieuse , mais avec une expression claire. Elles se divisent en deux groupes : écrits philosophiques et écrits rhétoriques. Son œuvre la plus célèbre, le roman des  Métamorphoses , prend une place particulière. En outre, on a de petits poèmes. Il rappelle l’œuvre de même nom du poète Ovide, les Métamorphoses, qui ont pour thèmes des transformations d’hommes en animaux comme chez Apulée.

Cet ouvrage est le seul qui nous soit intégralement parvenu. Frontispice des Métamorphoses, Bohn’s Libraries, 1902. Photis, l’a transformé en âne par accident. Il apprend que, pour retrouver sa forme humaine, il doit manger des roses. Ce traité a simultanément l’aspect d’un discours. Il décrit la théorie des démons d’Apulée, et l’insère dans le système de sa cosmologie.

Il définit les démons comme des  divinités intermédiaires , en les séparant d’une part des majestueux dieux du ciel, et d’autre part des hommes, et il les classe systématiquement. La conclusion forme un appel à la philosophie. Dans la version manuscrite qui nous est parvenue, un prologue est ajouté à l’œuvre, que la majorité des chercheurs considèrent étranger au texte, mais qui proviendrait d’une partie aujourd’hui perdue d’une œuvre rhétorique d’Apulée, la  cueillette des fleurs . Cet écrit donne un résumé de l’enseignement de Platon. Il est conçu comme une introduction et doit servir à l’enseignement. C’est une source importante sur l’histoire du médio-platonisme, car la plupart des œuvres des médio-platoniciens ont disparu. Suit la description du platonisme, avec les 14 chapitres restants du premier livre qui traitent de la philosophie naturelle, avec la cosmologie, l’ontologie et la théorie de l’âme, puis dans le deuxième l’éthique et la théorie de l’État associée.

L’écrit cosmologique  Du monde  traite de l’univers et de ses parties, ainsi que du créateur et gardien divin du monde. Ils sont fondés notamment sur des erreurs de traduction de l’original grec, si graves qu’elles ne peuvent pas être attribuées à Apulée. Ce petit écrit traite de l’art du jugement et de la conclusion. Ce faisant, l’auteur non seulement s’oppose au traité d’Aristote, mais considère aussi la tradition aristotélicienne ultérieure et les perspectives stoïciennes. Peri hermeneias est le plus ancien manuel latin de logique parvenu jusqu’à nous, et a frayé la terminologie latine dans ce domaine.

Les doutes sur la véracité reposent autant sur des observations stylistiques que sur le contenu et l’histoire de la transmission. Apulée  De Platon et de son enseignement . Mais aujourd’hui, l’opinion dominante dans la recherche est que Peri hermeneias est authentique, et qu’Apulée a lui-même essayé de combler la lacune dans sa présentation du platonisme. Le discours est une source précieuse pour l’histoire de la magie dans l’Antiquité. Mais la version destinée à être publiée peut, comme il est courant pour les textes de discours de l’Antiquité, être fortement différente de celle réellement prononcée.

Apulée paraît improviser et s’accorder spontanément aux sentiments de ses auditeurs. On n’en a conservé qu’une version fortement résumée par un écrivain de l’Antiquité. La version résumée pouvait sans doute servir aux besoins de sujets pour l’enseignement de la rhétorique. Apulée a composé des poèmes, dont il a à l’occasion parsemé sa prose. Apulée évoque une série d’œuvres publiées en partie en latin, en partie en grec, voire dans les deux langues, qu’il a composées et dont on ne connaît rien par ailleurs.