Diagnostics infirmiers. : Interventions et bases rationnelles PDF

Sauter à la navigation Sauter à la recherche Le diagnostic infirmier est l’énoncé d’un jugement clinique sur les réactions diagnostics infirmiers. : Interventions et bases rationnelles PDF problèmes de santé présents ou potentiels d’une personne, d’un groupe ou d’une collectivité. Article connexe : Processus de soins infirmiers.


En matière de promotion de la santé, le diagnostic infirmier répond aussi bien à un problème présent ou à un problème potentiel. La procédure évolue dans le temps en fonction des signes présentés par la personne et des hypothèses diagnostiques émises. D’une manière générale, la recherche en soins infirmiers, animée notamment par les infirmiers spécialistes en clinique, a permis d’affiner et de promouvoir au fil du temps la clarification et l’adaptabilité des diagnostics à une pratique infirmière quotidienne. L’avènement du diagnostic infirmier est en lien direct avec l’histoire de la profession. Le mot diagnostic désigne stricto sensu la démarche intellectuelle mise en œuvre. Toutefois, ce terme apparait comme étant trop général.

Diagnostic actuel – un état présenté par la personne soignée avec présence objective de signes cliniques. Par exemple : Dégagement inefficace des voies respiratoires lié à une fatigue se manifestant par une toux inefficace. Diagnostic de type de risque – un état que la personne ne présente pas mais dont la survenue est favorisée par d’autres problèmes actuels. Diagnostic possible – un état que peut présenter une personne mais dont l’hypothèse diagnostic n’est pas validée par suffisamment de critères.