ECOLE, TECHNIQUE ET TRAVAIL MANUEL PDF

Please forward this error screen to sharedip-16015312934. Vous pouvez ajouter un lien vers cette page, dans ce cas vous voudrez bien en informer le responsable eCOLE, TECHNIQUE ET TRAVAIL MANUEL PDF ce site. Ainsi que toutes les personnes qui ont bien voulu en assurer la relecture.


Les pays avec des Mouvements de l’École moderne, les associations de la Pédagogie Freinet. Freinet parle de  techniques Freinet , et non de méthode car les techniques évoluent. Ferrière, Édouard Claparède, Ovide Decroly, Roger Cousinet, etc. L’école traditionnelle est centrée sur la matière à enseigner et sur les programmes définissant cette matière, qui la précisent et la hiérarchisent du même coup.

La pédagogie Freinet bouleverse profondément la vision de l’école, en considérant une école centrée sur l’enfant. Ce fut une des raisons pour lesquelles il chercha à mettre en place une pédagogie active dans laquelle le maître n’aurait pas besoin de faire de longs discours et il axa ainsi sa pensée sur l’organisation du travail et la coopération. C’est dans les camps de concentration de Vichy que Freinet repensa en profondeur son œuvre pédagogique. La rapidité de la connaissance des enfants grâce à l’expression libre dans tous les genres.

La possibilité de la réduction rapide des lacunes. La thérapeutique qui fait que l’enfant s’ouvre et qu’il s’en porte mieux ensuite. Heinrich Siemss, il voit une école sans autorité, sans discipline, où se pratiquent des  promenades scolaires , où existe un matériel scolaire abondant et spécialisé. Freinet revient de Hambourg avec la conviction qu’il faut un matériel scolaire adapté. L’enseignant voit sa classe avec d’autres yeux et les élèves le verront différemment aussi.

Cela correspond mieux à la norme de l’humanité. La pédagogie Freinet s’articule autour d’un projet, par exemple un journal réalisé avec une imprimerie scolaire. Les caractères mobiles de l’imprimerie sont assemblés puis seront recouverts d’encre. Un texte est librement rédigé, à la maison ou à l’école, individuellement ou collectivement.

Il est choisi par la classe pour être imprimé. Il est exploité grammaticalement et analysé du point de vue des intérêts des élèves qu’il révèle. Les questions et les problèmes dégagés, d’ordre historique, géographique, technique, etc. La classe se répartit les tâches ainsi induites. Dès 1920, avec une poignée d’instituteurs volontaires, Cousinet expérimente sa méthode de travail libre par groupes.

Pourquoi ne montreraient-ils pas les mêmes qualités pour des travaux qu’ils seraient à même de choisir et de conduire par eux-mêmes ? L’aspect communautaire n’est pas seulement un groupement formel sur le papier, en vue de l’achat de matériel par le versement d’une cotisation mensuelle, mais une vraie société d’enfants capable d’administrer la presque intégralité de la vie scolaire. L’école Freinet donne un sens encore plus large au mot « coopérative » :  La coopérative, c’est à la fois le bien commun, le lien du groupe, l’outil d’autogestion, le forum, l’école de la démocratie. Au minimum, il s’agit d’un tour de tous les plans de travail. Mais presque chaque semaine on débat ensuite d’un sujet important pour le moment où on prend collectivement des décisions qui concernent tout le monde. D’un retour de voyage en URSS, en 1925, il adopte la technique du journal mural. Le journal mural est un fichier scolaire coopératif, il comprend des documents de toutes sortes imprimés ou collés sur fiches carton 13.