Eléa au pays des âmes électriques PDF

Dans un monde futuriste, on peut choisir le génotype des enfants. Dans cette société hautement technologique qui pratique l’eugénisme à grande échelle, les gamètes des parents sont triés et sélectionnés afin de concevoir in vitro eléa au pays des âmes électriques PDF enfants ayant le moins de défauts et le plus d’avantages possibles. Gattaca est un centre d’études et de recherches spatiales pour des gens au patrimoine génétique impeccable.


Ce roman s’ouvre sur le paisible village de Sainte-Alice qui connaît en une nuit une incroyable révolution, les objets électriques du quotidien prennent le pouvoir pour bâtir « Electrik-cité ». Le témoin de cette métamorphose se nomme Eléa. Cette « Alice au pays des appareils » d’une quinzaine d’années va vivre de folles aventures.

Jérôme, candidat génétiquement idéal, voit sa vie détruite par un accident tandis que Vincent, enfant conçu naturellement, donc au capital génétique  imparfait , rêve de partir pour l’espace. Chacun des deux va permettre à l’autre d’obtenir ce qu’il souhaite en déjouant les lois de Gattaca. Gattaca : l’unique chance de partir dans l’espace. Le résultat est à la hauteur de leurs espérances. Durant l’enfance, les deux garçons n’auront de cesse de jouer aux frères de sang, de se comparer, et de se lancer des défis de natation. Ne pouvant contempler les cieux qu’à travers le plafond de verre de Gattaca, il décide alors d’enfreindre le système en devenant un  pirate génétique  ou  dé-gén-éré .

Il survécut, mais perdit l’usage de ses jambes, et l’accident ayant eu lieu à l’étranger, l’affaire ne s’ébruita pas. En échange, Vincent lui permet de garder le même niveau de vie qu’avant l’accident. Pour devenir Jérôme et pour contrer sa myopie, Vincent porte des lentilles de la bonne couleur, change sa coupe et couleur de cheveux, affine et nettoie chaque jour chaque parcelle de son corps, s’entraîne durement tant au niveau psychologique qu’au niveau physique. Il va jusqu’à subir une chirurgie orthopédique pour allonger ses tibias de 5 cm. Gattaca où il devient grâce à sa détermination, le meilleur navigateur spatial de la compagnie.

Jérôme, mais elle est timide à cause de son  imperfection  génétique. Elle croit que Jérôme est trop parfait et qu’il va donc la rejeter. Une semaine avant de quitter la Terre pour Titan, l’un des satellites de Saturne, son directeur de mission — qui gère les projets et les lancements — est assassiné. La police, dont Anton fait partie, ne tarde pas à chercher et scruter chaque fibre, squame ou cil pouvant se trouver sur les lieux, afin de déterminer l’identité de celui qui les a semés et ainsi démasquer l’auteur du forfait. Les inspecteurs trouvent un cil, appartenant à un invalide qui faisait autrefois le ménage, Vincent. Continuant comme avant mais devant redoubler de précautions, Jérôme poursuit et développe sa relation avec Irène, échappe à la police grâce à sa double identité, puis aux tests de Lamar et des inspecteurs par de subtiles manœuvres. Anton, accompagné par Irène, va chez Eugène pour vérifier son identité avec un test de sang.

Anton reproche à Vincent son imposture après l’avoir reconnu. Il est jaloux de son frère qui, bien que prétendument inférieur, l’a surclassé. Il lui lance alors un défi comme lors de leur jeune temps, défi qu’il perd pour la deuxième fois, mais qui lui montre que Vincent est plus déterminé. Peu avant le départ, Jérôme et Irène réconciliés se revoient. Il lui donne un cheveu pour un test ADN et prouver ses allégations passées, mais elle réagit comme lui auparavant, et laisse tomber le cheveu pour lui faire comprendre qu’elle n’attache aucune importance à son patrimoine génétique. Puis il lui annonce qu’il part pour Titan.

De retour chez Eugène, Jérôme se prépare à partir sur Titan. Tout en discutant, son ami lui montre toutes ses préparations et annonce ses  vacances . Gattaca, juste avant le départ, il doit subir une dernière analyse d’urine qui le prend au dépourvu. N’ayant rien pour fausser son identité, il accepte, fataliste, son échec. Son identité d’invalide au nom de Vincent est révélée au Dr Lamar qui valide malgré tout le résultat au nom de Jérôme. Le docteur Lamar sait la vérité apparemment depuis longtemps, mais il a choisi de garder son secret, car son propre fils est dans une situation similaire à celle de Vincent.

Il le laisse partir vers le couloir qui mène à la fusée. Vincent monte dans la fusée qui décolle vers les étoiles tandis qu’Eugène, le vrai Jérôme, se suicide dans son incinérateur domestique, où sa médaille d’argent vire à l’or grâce aux flammes. Pendant le décollage, Vincent trouve une mèche de cheveux d’Eugène et la conserve, afin de se souvenir de l’homme qui lui a permis de réaliser son rêve. Vous pouvez aider en ajoutant des références ou en supprimant le contenu inédit.