ELECTROMAGNETISME. Tome 1, Electrostatique PDF

Un article de Wikipédia, l’encyclopédie libre. L’eLECTROMAGNETISME. Tome 1, Electrostatique PDF est, avec la mécanique, une des grandes branches de la physique dont le domaine d’application est considérable.


De ce point de vue, l’optique tout entière peut être vue comme une application de l’électromagnétisme. En physique des particules, l’interaction électromagnétique et l’ interaction faible  sont unifiées dans le cadre de la théorie électrofaible. Il assimile la Terre à un aimant, note les répulsions et attractions des aimants par leurs pôles et l’influence de la chaleur sur le magnétisme du fer. Cela créait un lien entre électricité et magnétisme, mais difficile à interpréter et impossible à reproduire. Par ailleurs les lois de l’électricité et du magnétisme énoncées par Charles Coulomb distinguaient bien l’électricité d’un côté et le magnétisme de l’autre, même si ces lois se présentaient sous la même forme mathématique. En 1820, le Danois Hans Christian Ørsted fait une observation extraordinaire : un fil rectiligne parcouru par un courant continu dévie l’aiguille d’une boussole placée à proximité. En 1831, Michael Faraday étudie le comportement d’un courant dans un champ magnétique, et s’aperçoit que celui-ci peut produire du travail.

Faraday découvre qu’un champ magnétique engendre un courant électrique. En 1864, James Maxwell unifie les théories antérieures, comme l’électrostatique, l’électrocinétique ou la magnétostatique. L’électromagnétisme dit classique correspond à la théorie  usuelle  de l’électromagnétisme, élaborée à partir du travail de Maxwell et Faraday. Il s’agit d’une théorie classique, car elle se fonde sur des champs continus, par opposition à la théorie quantique. Les charges sont immobiles : on est alors en électrostatique, avec des champs électriques statiques. La densité de charge est nulle et les courants sont constants dans le temps : on est en magnétostatique, avec un champ magnétique statique. Les hautes fréquences, atteintes par les circuits résonnants électriques, ont permis, à l’aide d’antennes, de créer des ondes électromagnétiques, éliminant ainsi les fils de connexion.