Enjeu tragique 176 PDF

Colone en -enjeu tragique 176 PDF et mort en -406, est l’un des trois grands dramaturges grecs dont l’œuvre nous est partiellement parvenue, avec Eschyle et Euripide. Son théâtre rompt avec la trilogie  liée  et approfondit les aspects psychologiques des personnages. Il est le fils d’un certain Sophilos et naît en 496 av.


broché.

Colone, village proche d’Athènes, où il situera sa dernière pièce Œdipe à Colone. Sophocle meurt en 406 ou 405 av. Ariston est le père de Sophocle le Jeune, également doué pour la tragédie, sous les soins de qui est représentée la dernière pièce de son grand-père, Œdipe à Colone, en 401 av. La carrière d’auteur tragique de Sophocle débute au plus tôt en 468 av. Cette année-là, la trilogie dont fait partie son Triptolème est couronnée du premier prix, notamment devant Eschyle.

Il remporte la dernière en 409 av. Ajax : le guerrier a massacré le bétail de l’armée en croyant assassiner les chefs Atrides. Pour avoir enterré son frère rebelle Polynice, tué dans sa lutte avec son frère Étéocle, Antigone qui a enfreint le décret de Créon doit être punie de mort. Cette pièce a inspiré de nombreux artistes, notamment Cocteau et Anouilh.

Les Acharniens d’Aristophane, et postérieur à l’épidémie athénienne de peste de 430-429 av. Thèbes ravagé par la peste, Œdipe devenu roi cherche à connaître l’identité du meurtrier de Laïos, cause de la malédiction. Sophocle décrit le retour à Mycènes d’Oreste, vengeur de son père Agamemnon. Portrait de l’acteur Euiaon dans Andromède de Sophocle.

Pièce jouée à titre posthume en 401 av. Rejeté, ne pouvant compter que sur ses filles Antigone et Ismène, il s’efforce de se disculper des crimes dont on l’accuse. Ils en représentent environ la moitié, ce qui en fait le drame satyrique le mieux conservé après le Cyclope d’Euripide, transmis dans son intégralité. Les critères stylistiques et métriques font dater Les Limiers probablement d’avant 440 av. Les fragments permettent d’en reconstituer le résumé. Le sujet est le même que celui de l’Hymne homérique à Hermès, c’est-à-dire le vol des troupeaux d’Apollon par Hermès nouveau-né. La pièce débute par la plainte d’Apollon, que le chœur de satyres propose d’aider contre la promesse d’être libérés de l’esclavage.

Ci-dessous sont recensées les pièces dont ne sont connus que le titre et, parfois, quelques fragments. Des fragments de certaines pièces sont conservés. Des oppositions du même ordre traversent les trois autres pièces considérées. Enfin, le Philoctète est entièrement consacré au dilemme de Néoptolème, duquel Ulysse réclame au nom de l’intérêt des Grecs le vol de l’arc de Philoctète, blessé et affaibli.

Alors qu’ils pèsent de tout leur poids sur le théâtre d’Eschyle, les dieux ont un tout autre rôle chez Sophocle. Hormis Athéna au début d’Ajax, les dieux n’apparaissent pas dans les pièces conservées. La distance ainsi établie n’empêche pas l’intervention divine. Créon, Œdipe ou Jocaste paient leur irrespect des devins et des oracles, la tragédie est le fait de l’erreur des hommes. On retrouve ces éléments dans Électre : rejetée par sa famille et par le chœur, sa solitude culmine lorsqu’elle croit Oreste mort et que, comme dans Antigone, sa sœur Chrysothémis lui refuse son aide. Alors Électre prend sa décision :  Eh bien ! Philoctète enfin est seul, abandonné, et n’a plus que son arc dont Néoptolème vient le priver.