Expressions et histoires à rire de Lorraine PDF

Ech français, ch’est ch’parlache dé m’bouque, mé expressions et histoires à rire de Lorraine PDF’picard, ch’est chti éd min tchœur. Le français, c’est la langue de ma bouche, mais le picard, c’est celle de mon cœur. C’est la chanson la plus célèbre du nord. Article premier de la Déclaration universelle des droits de l’homme Tos lès-omes vinèt å monde lîbes èt égåls po çou qu’èst d’leû dignité èt d’leûs dreûts.


Leû re̊zon èt leû consyince elzî fe̊t on d’vwér di s’kidûre inte di zèle come dès frès. Tournai, Mons, Ath, au nord-est de Valenciennes. Comm’j’aime el biau vêt’mint qué j’mets dins les honneurs. Qui, chaqu’jour, fait canter chu qu’a busié min cœur. L’patois s’apprind tout seul, et l’français, à l’école.

L’un vient in liberté, l’autr’s’intass’comme un rôle. Le picard se caractérise par la conservation du son latin, à la différence du français qui a évolué en . Ce phénomène distingue aussi les langues d’oc du sud qui ont conservé le son des langues d’oc du nord, comme l’auvergnat ou le provençal alpin qui ont évolué en . Le théâtre municipal de Saint-Brieuc en 2005. En 1946, séparée de son mari Pierre-Marie Bourdeaux, Mado Maurin est nommée directrice des théâtres municipaux de Saint-Brieuc et de Morlaix. Le dimanche 26 janvier 1947, le petit Patrick vient au monde à Saint-Brieuc, où il ne restera que quelques mois avec sa mère avant de rejoindre la région parisienne.

Dès lors, la tribu de ce qui devient bientôt  les petits Maurin  est constituée. Tous les enfants adoptent alors ce patronyme artistique qui facilite leur placement dans divers spectacles, pièces de théâtre, émissions de télévision et films de cinéma. Le comédien Yves-Marie Maurin, l’un des six  petits Maurin . Ainsi, Patrick va accomplir sa communion solennelle en 1959, à la basilique du Sacré-Cœur de Montmartre de Paris.

C’est l’époque où, sans le savoir, le tout jeune Patrick qui ne ressemble pas complètement à ses frères, déclare souvent malicieusement :  Moi, on m’a trouvé dans une poubelle ! Pierre-Marie Bourdeaux, qui l’a reconnu à sa naissance. Patrick, alors âgé de 7 ans et son grand frère Jean-Pierre partent se divertir à la foire de Gouvernes. Dans un stand de tir, Patrick blesse malencontreusement le responsable de l’attraction qui passe juste devant lui au moment où il parvient, non sans mal, à tirer. Dans le film Monsieur Fabre, il donne la réplique à une immense vedette de l’époque, Pierre Fresnay, aux côtés de ses frères Jean-Pierre et Yves-Marie. En 1958, le petit Patrick Maurin joue dans un spectacle, au Cirque d’Hiver à Paris.