Faut-il enterrer la défense européenne ? PDF

Rappelons qu’il s’agit de l’inscription du devoir de vigilance des sociétés mères vis-à-vis de leurs filiales et sous-traitants. Cette proposition de loi « relative au devoir de vigilance des sociétés mères et des entreprises donneuses d’ordre » compte 3 articles portant essentiellement sur la mise en place d’un plan de vigilance préventive pour les entreprises de plus de 5 000 salariés et sur la responsabilité civile des sociétés concernées par un dommage qu’elles auraient raisonablement faut-il enterrer la défense européenne ? PDF éviter.


Dans un contexte où la mondialisation a transformé les enjeux de sécurité et mis en exergue l’impuissance des systèmes de sécurité nationaux, la nécessité d’une défense européenne n’est plus à démontrer. Pourtant, la mise en place d’une défense européenne se heurte à des obstacles multiples et n’en finit pas de décevoir ceux qui avait placé en elle un espoir de rebond stratégique. Si bien que l’Union semble subir les évolutions du monde plutôt que les modeler. Faut-il se résigner à cet état de fait et signer l’acte de décès de la défense européenne ? Ou faut-il au contraire opérer les dépoussiérages nécessaires pour saisir enfin les atouts manifestes dont dispose l’Union européenne dans ce secteur stratégique ?