Histoire de la radio : Ouvrez grand vos oreilles ! Paris, Musée des arts et métiers du 28 février au 2 septembre 2012 PDF

Québec, est un poète, auteur de histoire de la radio : Ouvrez grand vos oreilles ! Paris, Musée des arts et métiers du 28 février au 2 septembre 2012 PDF et de chansons, auteur-compositeur-interprète québécois. Fils d’un marin pêcheur et d’une institutrice de campagne, il étudie à Rimouski, puis à Québec. Arthur Rimbaud, Charles Baudelaire, ou encore Paul Verlaine, Vigneault devient lui-même poète et conteur.


L’aventure radiophonique débute le soir de Noël 1921 au fil des ondes de Radio Tour Eiffel. Les rares auditeurs détectent les signaux à l’aide de leurs postes à galène… Ils perçoivent quelques notes de musique assorties de voix nasillardes sans se douter qu’ils vivent un instant historique. Bientôt se créent les premières stations, diffusant les programmes qu’animateurs et speakers sont en train d’imaginer. Grâce aux postes à lampes commercialisés par les fabricants de l’entre-deux-guerres, la radio s’invite dans les salons. Son audience est telle qu’elle devient un redoutable outil de propagande pendant la Seconde Guerre mondiale. De l’après-guerre jusqu’à l’émergence des radios libres, la création de nouveaux formats d’émissions touchant un large public et l’usage du poste à transistors font de la radio un média de masse, relayant instantanément l’actualité dans les foyers et les automobiles. À l’aube du XXIe siècle, la radio franchit avec succès le cap de la révolution numérique : webradios et podcasts permettent aux auditeurs de constituer leurs propres grilles de programmes.

Associé à Radio France et à l’Institut national de l’audiovisuel, le Musée des arts et métiers célèbre l’histoire de la radiodiffusion en réunissant collections patrimoniales et archives sonores. L’occasion de découvrir, de part et d’autre du poste récepteur, ceux qui ont fait ou qui font la radio.