Historique du 114e régiment d’infanterie (Éd.1892) PDF

1616 : prend historique du 114e régiment d’infanterie (Éd.1892) PDF nom de régiment d’Hostel. 1682 : prend le nom de régiment de Poitou.


Historique du 114e régiment d’infanterie / rédigé par ordre du colonel Bertrand,… par le capitaine M.-J. Bertaux
Date de l’édition originale : 1892
Sujet de l’ouvrage : France (1789-….)France

Ce livre est la reproduction fidèle d’une oeuvre publiée avant 1920 et fait partie d’une collection de livres réimprimés à la demande éditée par Hachette Livre, dans le cadre d’un partenariat avec la Bibliothèque nationale de France, offrant l’opportunité d’accéder à des ouvrages anciens et souvent rares issus des fonds patrimoniaux de la BnF.
Les oeuvres faisant partie de cette collection ont été numérisées par la BnF et sont présentes sur Gallica, sa bibliothèque numérique.

En entreprenant de redonner vie à ces ouvrages au travers d’une collection de livres réimprimés à la demande, nous leur donnons la possibilité de rencontrer un public élargi et participons à la transmission de connaissances et de savoirs parfois difficilement accessibles.
Nous avons cherché à concilier la reproduction fidèle d’un livre ancien à partir de sa version numérisée avec le souci d’un confort de lecture optimal. Nous espérons que les ouvrages de cette nouvelle collection vous apporteront entière satisfaction.

Pour plus d’informations, rendez-vous sur www.hachettebnf.fr

Les 2e et 4e bataillons forment le régiment de Bresse. 1er janvier 1791 : tous les régiments prennent un nom composé du nom de leur arme avec un numéro d’ordre donné selon leur ancienneté. 1794 : Amalgamé il prend le nom de 26e demi-brigade de première formation. 1796 : reformé en tant que 26e demi-brigade de deuxième formation. 1803 : renommé 26e régiment d’infanterie de ligne. 1814 : pendant la Première Restauration et les Cent-Jours, le régiment garde son numéro. 16 juillet 1815 : comme l’ensemble de l’armée napoléonienne, il est licencié à la Seconde Restauration.

11 août 1815 : création de la Légion du Morbihan. 1870 : Devient le 26e régiment de marche. 1871 : Reprend le nom de 26e régiment d’infanterie de ligne. 1914 : à la mobilisation, donne naissance au 226e régiment d’infanterie.

Officiers qui devinrent par la suite généraux de brigade. Officiers qui devinrent par la suite généraux de division. La fourragère à la couleur du ruban de la légion d’honneur portée par les personnels du 26e R. I, à la suite des six citations à l’ordre de l’armée décernées pendant la Première Guerre mondiale. Le régiment est envoyé soutenir les insurgés américains lors de la guerre d’indépendance des États-Unis de 1779 à 1783.

1805 : Lors de la Révolution haïtienne, prise de Roseau à Saint-Domingue. 1815 : Châtillon, Guerre de Vendée, Bataille des Échaubrognes. Aucun colonel ne fut tué ni blessé en commandant le régiment pendant cette période. Le régiment participe à l’expédition d’Espagne en 1822-1823 et au soutien de l’indépendance de la Belgique en 1832. Il est envoyé en Algérie de 1837 à 1844. Un bataillon du 26e quitte Alger, débarque à Oran dans la nuit du 13 au 14 janvier 1842, et est dirigé sur Tlemcen. Le 21 février, le régiment fait partie d’une expédition dirigée par le commandant supérieur de Miliana contre la tribu des Rhigas.