Léon Blum, Le socialisme et la république PDF

Un article de Wikipédia, l’encyclopédie libre. Les débuts du front populaire, entre les législatives et la formation du gouvernement, sont léon Blum, Le socialisme et la république PDF par de nombreuses grèves soutenues par la CGT, les communistes et l’aile gauche de la SFIO. Un sous-secrétariat aux Sports et Loisirs est créé, il est occupé par Léo Lagrange.


S’il est identifié, dans la mémoire nationale, presque exclusivement à la courte «embellie» de 1936, Léon Blum est parfois invoqué, aujourd’hui, par la droite même. Mais ce consensus est fragile et les controverses jamais loin. Quatre-vingts ans après le Front populaire, Alain Bergounioux trace le parcours d’un homme qui a été, et est toujours, un enjeu de mémoire et fait redécouvrir quatre discours de référence. Il signe là le portrait de celui qui appartient désormais au Panthéon des grandes figures nationales.

La droite qualifie immédiatement ce ministère de  ministère de la Paresse . Léon Blum annonce à la radio son programme : la semaine de 40 heures, la généralisation des conventions collectives, les congés payés. Le 7 juin 1936, à la demande de Léon Blum, s’ouvrent à Matignon des négociations entre le patronat et les syndicats. 1935 concernant le traitement des fonctionnaires et l’imposition des retraites d’ancien combattant. Ces textes seront adoptés sans difficultés.

Le 11 juin, Maurice Thorez fait une importante déclaration publiée par L’Humanité dans laquelle il prononcera la phrase bien connue « il faut savoir terminer une grève, dès l’instant où les revendications essentielles ont été obtenues ». Les 13 et 15 juin, le travail reprend chez Renault puis dans toute la métallurgie. On assiste à l’amorce d’une reprise économique et à un début de baisse du chômage. Le 18 juin, à la demande de Roger Salengro, le gouvernement dissout les principales ligues d’extrême droite : les Croix-de-feu, les francistes, les Jeunesses patriotes et Solidarité française. Du 17 juillet au 7 août, nationalisation de l’industrie de guerre. Le 23 juillet, nouveau statut de la Banque de France.