L’Année du Maghreb, N° 5/2009 : S’opposer au Maghreb PDF

Ce blog veut être l’Année du Maghreb, N° 5/2009 : S’opposer au Maghreb PDF de la liberté de la parole et de la confrontation des idées. Je me propose d’évoquer à chaud et succinctement, un fait d’actualité, une déclaration intéressante, ou un événement appelant un éclairage, une remarque. Je m’autorise à être subjectif, anecdotique, rapide.


Il est loisible de débattre à partir de ces thèmes et sujets, ou d’autres que les lecteurs peuvent choisir. Car ce blog a pour objectif d’être un lieu d’échanges. Le grand débat s’achemine-t-il vers la grande débâcle ? L’amateurisme et la confusion sont tels, au sommet de l’Etat, que la méfiance entache déjà l’initiative d’Emmanuel Macron, qui devrait débuter le 15 janvier.

En réalité, l’Elysée joue un jeu insincère et pervers avec ce débat qu’il désire si peu. Insincère dans la mesure où rien ne vient garantir, pour le moment en tout cas, l’écoute et le suivi des mises en accusation d’un pouvoir hors sol. N’y-a-t-il pas danger à laisser le peuple s’exprimer librement ? Une démocratie devant donner la parole au peuple ? Vous n’y pensez pas, quelle horreur !

ISF, Impôt de la Solidarité sur la Fortune. Et vous êtes vous d’accord avec ces prises de position ? Il est curieux de voir les politiques exalter la révolution de 1789 qui s’est faite dans une violence inouie et vouer aux gémonies Christophe D un revolutionnaire qui veut renverser macron et sa clique et pour ce faire tabasse un peu sèchement quelques robocops. Meme Ferry en appelle a mater la révolution par les armes.

En tout cas, j’ai l’impression que le RN marche sur l’eau en ce moment avec cette affaire. Pour l’instant ils ont trouvé le juste équilibre, récupérant le mouvement sans avoir l’air d’y toucher . Ils veulent décider de ce qui sera débattu. Ils ne veulent donc pas de ce débat dont les règles sont imposées par la macronie. A partir de là, on peut considérer que le « grand débat » peut faire « pschitt ». Mme Jouano n’est en rien responsable du salaire accordé à tout président du machin. Elle reste donc au poste en empochant le salaire qui lui était attribué mais sans faire le job !

La marque de bravoure eut été qu’elle démissionnât ! La grande débâcle est assurée , personne ne souhaite ouvrir le couvercle de la cocotte minute. Vu le nombre de sujets écartés il est évident que le plof est assuré. Rien est réglé et le samedi à venir risque d’être chaud pour la saison. Et que pensent les retraités de l’immigration, hum?

Pourquoi donc ne pas leur poser la question? Rien à jeter dans ce qu’écrit Rioufol, puisse un jour Macronien comprendre ! La page qui a été tournée n’est pas à escamoter, barakat, entre autres, y a laissé encore des mots forts. Y a-t-il un seul Français de quel milieu ,de quel niveau social ,de quel bord politique, de quel « territoire »qu’il soit, qui n’ait pas vu l’énorme arnaque gouvernementale qui se prépare,le nombre incalculable de fois où il devra entendre « la question ne sera pas posée ». Nos grands chefs ont dû déjà embaucher tous les Machiavel de France et de Navarre pour bricoler les noms ,les verbes ,les adjectifs ,et surtout les compléments de toutes les circonstances . La constitution est du charabia pour qui n’est pas juriste ,on va lui faire dire ce qu’on veut. Ils sont tellement bornés et bêtes qu’ils vont finir par me faire sortir dans la rue,un prochain samedi,avec un gilet jaune sur le dos.