L’Histoire et les Historiens de l’Italie PDF

Si ce bandeau n’est plus pertinent, retirez-le. Une réorganisation et une clarification du contenu paraissent nécessaires. L’histoire de l’l’Histoire et les Historiens de l’Italie PDF est la discipline qui a pour objet l’étude des œuvres dans l’histoire, et du sens qu’elles peuvent prendre.


Parfaitement adapté pour une lecture sur Kindle.
Extrait:
Ce moment est grave pour l’Italie, les paroles prononcées à Turin, à Londres et à Paris ne sont pas tombées à terre sans retentir dans le grand vide de l’existence politique des Italiens, et le vide est sonore. La diplomatie, qui a jeté le brandon, paraît vouloir l’éteindre ; mais on ne peut ressaisir le trait qu’on a lancé. Un proverbe arabe dit : « Le mot que je n’ai pas articulé est mon esclave, celui que j’ai prononcé est mon maître. » En de telles circonstances, il n’est pas inutile d’entretenir les Italiens de leur histoire. Le passé n’est point le présent sans doute, mais il y a toujours du passé dans le présent, et l’Italie est encore, à beaucoup d’égards, plus qu’elle ne le croit peut-être elle-même, ce qu’elle a été ; il est important qu’elle le sache, pour éviter dans l’avenir les malheurs qui remplissent ses annales.

Elle étudie également les conditions de création des artistes, la reconnaissance du fait artistique par un public, ainsi que le contexte spirituel, culturel, anthropologique, idéologique et théorique, économique et social de l’art. L’histoire de l’art considérée comme une science ? Cette discipline universitaire est fondée sur la recherche, l’actualisation et la transposition de problématiques historiques, scientifiques, autour de phénomènes artistiques et culturels. Quelle est l’autonomie de la discipline ? Cette section est vide, insuffisamment détaillée ou incomplète. Articles détaillés : Histoire de l’histoire et Histoire des sciences.

L’art est supposé passer d’un stade archaïque à un stade classique, avant de tomber en décadence. Les arts grec et romain sont présentés en exemple de cette courbe de développement. Pour l’art grec, la notion d’art était différente de celle qui est présente dans la civilisation occidentale. En effet, en grec, le mot  art  se disait tekhné, la technique. Le changement de cette perception a lieu avec la publication, en 1901, à Vienne, de l’ouvrage d’Aloïs Riegl, L’art du Bas-Empire romain qui montre que la création artistique qui accompagne la chute de l’Empire romain ne doit pas être interprétée comme décadence, mais comme changement de norme et naissance d’un nouveau paradigme.