La Coke saoudienne PDF

La musique turque est à l’image de sa composition ethnique, de sa situation géographique et de son histoire. Meshkhane, ou académie privée où se réunissent les disciples d’un maître de musique. Les militaires, les religieux et les aristocrates ont ainsi, chacun, une musique caractéristique la Coke saoudienne PDF exhausser leur honneur et la spécificité de leur puissance. Tel un étendard, la musique a tout autant une fonction de représentation officielle que d’expression artistique.


C’est un dossier explosif. Les conclusions des deux années d’enquête que représente ce livre donnent le vertige : le 16 mai 1999, un Boeing 727 régulièrement utilisé pour les déplacements officieux du gouvernement saoudien s’est posé en France à 6 heures du matin, sur l’aéroport du Bourget en région parisienne, pour y décharger deux tonnes de cocaïne pure ! Provenance de la marchandise : Medellin, Colombie. Nom du principal suspect : le prince Nayef bin Fawwaz al-Shaalan, diplomate proche des premiers cercles du pouvoir saoudien. Cette affaire, longtemps couverte en France par le secret, révèle enfin comment un membre de l’appareil d’État saoudien est suspecté d’avoir participé à l’importation massive de cocaïne sur le sol français. Dans le but de financer les activités occultes des dirigeants du plus orthodoxe des États islamiques ? Mais cette enquête de Fabrice Monti, nourrie de nombreux documents secrets publiés dans ces pages, révèle surtout le marchandage commercial qui a succédé à cette livraison de drogue, de fin 1999 à 2002, et auquel des officiels français ont prêté l’oreille, consistant à étouffer cette affaire en contrepartie de juteux contrats pour notre industrie de défense… Si d’aucuns se demandent encore pourquoi, en dépit de la puissance des services répressifs, plusieurs tonnes de drogues dures parviennent chaque année sur le territoire français, voici là certaines réponses concrètes et détaillées… Au risque d’y perdre quelques illusions, mais de devenir un citoyen un peu plus éclairé sur les bas-fonds de notre République.

Ces efforts et rivalités ont contribué à la création d’une musique riche et variée, intégrant tous les éléments culturels des conquêtes de l’empire. Une des caractéristiques de la musique classique turque sarki est la notion d’une improvisation en solo des parties vocales et instrumentales dont l’interprétation commence par quelques phrasés brefs, autour de l’un des tons fondamentaux, dans l’une des nombreuses gammes traditionnelles. Ensuite, le thème se développe graduellement autour des interprétations du maqâm par le chanteur. Certains instruments de la musique ottomane sont repris de la musique arabe tels le oud ou le qanûn. 350 œuvres musicales dont beaucoup n’ont survécu que dans ce recueil. Ce style de musique doit beaucoup aux ozan et ashik, les bardes ou troubadours s’accompagnant au saz.

Les musiques d’inspiration occidentale : comme la chanson, le jazz, le rock turc, ou encore le rap. Bien que le coup de 1980 ait interdit le kurde, il est aujourd’hui de nouveau autorisé depuis plusieurs années. Keçe Kurdan, en 2005, album temporairement censuré par les autorités turques en 2005. Statue de Pir Sultan Abdal brandissant un saz. Les Azéris ont un patrimoine culturel composé d’éléments turcs, iraniens et caucasiens. La musique pop et le jazz turc n’hésitent pas à puiser dans ce répertoire.