La sagesse de mon village PDF

On fait dans le pathos ! Situation de la Thaïlande en Asie. Les thaï établirent leurs propres royaumes, d’abord Sukhothaï et le Lanna, puis le royaume d’Ayutthaya. Après la fin de la monarchie absolue en 1932, la Thaïlande a vécu soixante ans de pouvoir militaire, jusqu’à l’établissement d’un système démocratique, avec un la sagesse de mon village PDF élu.


Ce système est cependant faible, et les militaires continuent à jouer un rôle prépondérant dans la politique. Les plus anciens vestiges humains sont des galets aménagés découverts dans la province de Lampang. Laos, une nouvelle puissance, agraire celle-ci, et également connue seulement par son nom chinois : le Chen-la. Ce royaume s’étend bientôt sur le nord du Cambodge actuel et le nord-est de l’actuelle Thaïlande, et finit par annexer le Fou-nan.

Très tôt, la péninsule malaise s’intègre dans un réseau commercial maritime qui relie la Chine à l’Inde, qu’on appelle parfois la Route maritime de la soie. Dun-sun, située dans le nord de la péninsule, qui contrôle les deux côtes. Asie du Sud-Est continentale, imposant leur domination à leurs cousins les Môns. Thaï, provenant de la Chine méridionale, commencent à s’établir dans les marches septentrionales de l’empire khmer, au nord des monts Dângrêk. Articles détaillés : Royaume de Sukhothaï et Lanna. Selon la tradition, les chefs de clan thaï de Sukhothaï s’affranchissent de la suzeraineté des Khmers en 1238 et élisent un roi.

Le fils de ce roi, Ramkhamhaeng, c’est-à-dire  Rama le Hardi , est connu par une inscription datée de 1292, que les Thaï considèrent comme l’acte fondateur de leur nation. Beaucoup d’autres États thaï ont coexisté avec Sukhothai, notamment le royaume de Lannathai ou de Lanna dans le nord. Cet État a émergé à la même période que Sukhothaï, mais a survécu plus longtemps. Mais jusque dans les années 1800, ce sont ses relations avec les nations voisines comme l’Inde et la Chine qui sont primordiales. Après plus de 400 ans de puissance, en 1767, le royaume d’Ayutthaya est conquis par les armées birmanes, sa capitale incendiée et son territoire démembré. Le général Taksin parvient à réunifier le Siam à partir de sa nouvelle capitale de Thonburi et se fait proclamer roi en 1769.

Cependant, le roi Taksin est déclaré fou, dépossédé de son titre, emprisonné et exécuté en 1782. Le général Chakri lui succède en 1782, premier roi de la nouvelle dynastie Chakri. La même année, il fonde une nouvelle capitale, Bangkok, sur la rive de la Chao Phraya, en face de Thonburi. Dans les années 1790, les Birmans sont défaits et chassés du Siam. Le royaume de Lannathai, appelé aussi royaume de Lanna, s’étant aussi débarrassé de l’occupation birmane, un roi d’une nouvelle dynastie y est installé dans les années 1790. Ce roi n’est en réalité qu’une marionnette du roi Chakri.

Territoires perdus par le Siam, 1867-1909. Après la victoire des Anglais sur le royaume birman d’Ava en 1826, les héritiers de Rama I s’inquiètent de la menace du colonialisme européen. En 1833, les États-Unis inaugurent des échanges diplomatiques avec le Siam. Thaïlande se rapproche fermement des puissances occidentales.