La voix sur LTE : Réseau 4G et architecture IMS PDF

Nortel Networks ou Nortel est une ancienne entreprise du secteur des télécommunications dont le siège social se trouvait à Toronto au Canada. La voix sur LTE : Réseau 4G et architecture IMS PDF son dépôt de bilan en 2009, la société était cotée en Bourse à Toronto et à New York.


Les origines de la société remontent à 1895 lorsque l’opérateur Bell a créé une filiale baptisée Northern Electric and Manufacturing Company Limited pour y accueillir ses activités de fabrication d’équipements au Canada. Elle a été constituée juridiquement au Canada le 7 mars 2000. Le groupe était aussi connu sous sa marque commerciale, qui a suivi une évolution similaire et qui est simplement Nortel. L’histoire de la société prend son origine au Canada il y a plus d’un siècle après l’invention du téléphone par Alexander Graham Bell.

Celui-ci dépose son brevet mais ne parvient pas à trouver d’investisseurs prêts à acheter ses droits. Comme Melville Bell veut se départir de son entreprise naissante et qu’aucune compagnie canadienne n’est intéressée par l’entreprise, Melville Bell vend son entreprise et les droits canadiens reliés au brevet d’invention du téléphone au National Bell Telephone de Boston. Charles Fleetford Sise est envoyé à Montréal pour prendre la direction de la Bell Telephone Company of Canada, qui était alors une très petite entreprise. Le personnage a de grandes visées pour l’expansion de la téléphonie et veut étendre les activités téléphoniques à travers tout le Canada. Aux États-Unis, American Bell acquiert les brevets de la société de Charles Williams et prend le contrôle du capital de Western Electric. L’approvisionnement de la compagnie de téléphone s’en trouve désorganisé.

Charles Fleetford Sise, redoutant que sa société ne perde ses droits sur les brevets, tente de trouver un autre fournisseur local. Nommée Mechanical Department, cette équipe deviendra The Northern Electric and Manufacturing Company en 1895, puis sera renommée Northern Electric, Northern Telecom, Nortel Networks et finalement Nortel. En début d’année, certains brevets de la holding américaine deviennent caducs, la compagnie n’ayant pas été en mesure de réaliser entièrement sa production sur le territoire canadien. Charles Fleetford Sise souhaite augmenter la production locale et pour cela acquiert de nouveaux locaux pour son usine, baptisée division Northern Electric and Manufacturing, qui emploie maintenant une cinquantaine de personnes.