Le Cinéma selon Melville PDF

Moby en concert à Rome, en 2011. Moby est l’une des figures emblématiques de la dance music des années 1990. Il a vendu plus de 20 millions d’albums le Cinéma selon Melville PDF travers le monde.


Indépendant de la première heure, proche de Jean Cocteau, précurseur de la Nouvelle Vague, Jean-Pierre Melville (1917 – 1973) est aussi et surtout un grand inventeur de formes qui a profondément renouvelé le cinéma de genre.
Du Silence de la mer à Un flic, en passant par des chefs-d’uvre comme Bob le Flambeur, Le Deuxième Souffle, L’Armée des ombres ou Le Cercle rouge, Melville invente un monde abstrait, mental, de plus en plus épuré, peuplé de figures incarnées par les stars de l’époque, Jean-Paul Belmondo, Lino Ventura, Alain Delon, qui influence durablement le cinéma d’aujourd’hui.
Dans ces entretiens, faits par Rui Nogueira en 1970, et publiés en France juste après la mort du cinéaste, Jean-Pierre Melville revient sur chacun de ses films avec la plus grande exigence, parle de son métier et de son oeuvre avec toute la force que lui donne son entière liberté.
.Filmographie
Préface de Jean-Pierre MELVILLE (1973)
En guise de postface par Philippe LABRO
Introduction de R. NOGUEIRA

Richard Melville Hall est né le 11 septembre 1965 dans le quartier de Harlem à New York. Dans les mois qui suivent sa naissance, Moby vit avec ses parents dans un appartement de New York avec une chienne appelée Jamie, un chat et trois rats de laboratoire. Il a à peine deux ans lorsque son père meurt dans un accident de la route. C’est deux ans plus tard, en 1975, que le jeune Richard Hall commence à jouer de la guitare : il a dix ans. Tout en gardant l’agressivité des débuts, il s’ouvre vers d’autres styles de musique et reçoit en 1983 son premier enregistreur 4 pistes qu’il installe dans la cave de sa mère. Commence une période pénible : en 1986, Moby déménage de Darien à Greenwich, Connecticut et squatte d’abord dans un vaste hangar, puis à Stamford, Connecticut, dans une usine à moitié abandonnée et sans eau courante tout en s’imposant comme DJ résident au club MARS de New York. Le musicien finit par emménager dans un appartement sombre et sale de New York, au croisement de la 14e Rue et de la 3e Avenue.

Moby en mars 2004 à New York. Mais ce sont ses performances scéniques qui contribuent à sa renommée croissante. David Lynch, Mystères à Twin Peaks. Le succès est immédiat : plus d’un million d’exemplaires vendus à ce jour. Sorti en 1995, il ne connaîtra pas un grand succès, malgré un accueil favorable de la critique.