Le Dico Santé de la femme PDF

Il le Dico Santé de la femme PDF deux mots homonymes livre. L’expression religions du Livre fait référence aux religions juive, chrétienne et islamique.


190 articles classés par ordre alphabétique abordent sans tabous tous les problèmes liés à la santé féminine. Allaitement, contraception, mémoire, ostéoporose… de l’adolescence à la ménopause, en passant par la grossesse, ce guide propose explications et réponses à toutes vos interrogations.

Un livre blanc est un document officiel publié par un gouvernement ou une organisation internationale. En comptabilité, le grand livre est le recueil de l’ensemble des comptes d’une entreprise. Un livre numérique est un fichier informatique pouvant être lu par un appareil électronique portable voué à l’affichage de textes numérisés. Un livre est une section d’un ouvrage, non nécessairement publiée séparément. Ce sens plutôt ancien est à rapprocher de tome, partie, voire chapitre.

Une livre est initialement une unité de masse. Par métonymie, une livre est une unité monétaire très utilisée, hier et aujourd’hui. La Livre est une rivière, affluent de la Marne, en France. Le Livre de la jungle est une œuvre de Rudyard Kipling.

Le Grand Livre est un roman de science-fiction de Connie Willis. Le Livre est un court métrage de Magali Negroni. Rechercher les pages comportant ce texte. La dernière modification de cette page a été faite le 22 décembre 2018 à 17:52.

Please forward this error screen to tansy. Cette page est en semi-protection longue. Les contributeurs sont tenus de ne pas participer à une guerre d’édition sous peine de blocage. Si ce bandeau n’est plus pertinent, retirez-le. Ces motifs sont peut-être précisés sur la page de discussion. Une femme est un être humain de sexe ou de genre féminin et d’âge adulte. Avant la puberté, elle porte le nom de fille.

Dessin d’une femme sur les plaques de Pioneer. Mais il s’agit d’une étymologie erronée. Le terme fille désigne la femme à ses stades infantile et pubère. La femme présente toutes les caractéristiques biologiques communes aux êtres humains adultes, chez qui un dimorphisme sexuel existe entre individus féminins et masculins. Articles détaillés : Système XY de détermination sexuelle et Comparaison biologique entre la femme et l’homme. Jusqu’à la septième semaine de développement, l’embryon humain mâle ou femelle est morphologiquement indifférencié.

Chez les embryons de sexe féminin, la transformation des gonades indifférenciées en ovaires a lieu entre 8 et 10 semaines de développement embryonnaire. Les follicules ne se formeront qu’après la naissance. Les canaux de Müller se modifient pour former, dans leur partie supérieure, les trompes de Fallope, dans les segments moyens, deux cornes utérines qui se souderont en un utérus unique au 4e mois de l’embryon. Dans le segment inférieur, les deux canaux fusionnent pour constituer le canal utéro-vaginal et le renflement postérieur, le tubercule de Müller, constitue le col de l’utérus alors que la cavité du vagin se forme. Chez la fille, elles restent au repos jusqu’à la puberté, où leur évolution amène le développement des seins. Ses fonctions sont très différentes de celles de l’appareil génital masculin : il permet la migration des spermatozoïdes du fond du vagin jusqu’à la trompe utérine, puis de l’embryon jusqu’à la cavité utérine et enfin l’implantation de l’embryon et son développement dans l’utérus jusqu’à l’accouchement.

L’utérus est l’organe de la nidation et du développement du fœtus. Il est composé de trois couches musculaires lisses et l’intérieur comprend l’endomètre, soumis aux variations menstruelles. Le col de l’utérus secrète la glaire cervicale produite par les glandes du canal cervical en période pré-ovulatoire. Les deux trompes utérines conduisent l’ovule de l’ovaire jusqu’à l’utérus. C’est également dans cet organe que se produit la fécondation. Représentation artistique de 1850, à propos de l’auto-examen féminin.

Les grandes lèvres forment les replis externes de la vulve. La maturité sexuelle d’une femme, période de la vie pendant laquelle elle est en capacité de se reproduire, est bornée par les étapes de la puberté et de la ménopause. Le bassin de la femme est plus léger, plus large et plus fin que celui de l’homme. Les seins des femmes sont plus développés que ceux des hommes.