Le Périgord PDF

Cet article est une ébauche concernant une commune de la Dordogne. Si vous avez un doute, l’atelier de lecture du projet Communes de France est à votre disposition pour vous aider. Consultez également la page d’aide à la rédaction d’un le Périgord PDF de commune.


J’ai découvert ce printemps un pays aux contrastes multiples et aux couleurs étonnantes alliant le vert des hameaux à la patine grise des châteaux. Les différents Périgord l’attestent. On passe allégrement du noir au blanc, du vert au pourpre. Les rivières traversées Dronne, Isle,Vézère et Dordogne m’ont charmé autant par leurs reflets chamarrés et diaprés que par l’histoire qui baigne leurs rives. Petit à petit, jour après jour, la diversité des paysages et le bonheur des rencontres se sont instillés en moi me permettant ainsi de réaliser ce livre qui vous appartient désormais. Patrice Hyver.

En aval du pont de Rouffillac, la Dordogne sert de limite entre Saint-Julien-de-Lampon au premier plan, et Calviac-en-Périgord. Au sud-est du département de la Dordogne et comprise dans l’aire urbaine de Sarlat-la-Canéda, la commune de Calviac-en-Périgord est principalement située en rive droite de la Dordogne. L’altitude minimale se situe au sud-ouest, là où la Dordogne quitte la commune pour entrer sur celle de Carsac-Aillac. Le sentier de grande randonnée GR 6 borde le territoire communal au nord de la commune, en limites de Carlux et Saint-Vincent-le-Paluel. En 1864 la commune se nommait Calviat.

Le nom actuel a remplacé celui de Calviac en 1973. Articles connexes : Histoire du recensement de la population en France et Démographie de la France. L’évolution du nombre d’habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. Calviac-en-Périgord fait partie des communes ayant reçu l’étoile verte espérantiste, distinction remise aux maires de communes recensant des locuteurs de la langue construite espéranto.

Cette section est vide, insuffisamment détaillée ou incomplète. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2018, millésimée 2015, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2017, date de référence statistique : 1er janvier 2015. Le nom occitan des communes du Périgord sur le site du Conseil général de la Dordogne, consulté le 13 février 2014. Atlas de la libération de la France : 6 juin 1944- 8 mai 1945 : des débarquements aux villes libérées, Paris, éd.

Sandrine Mercèdre, Un ouvrage pour ne pas oublier Rouffillac, Sud Ouest édition Dordogne du 15 mai 2014, p. Nom des habitants des communes françaises sur le site habitants. L’organisation du recensement, sur le site de l’Insee. Des villages de Cassini aux communes d’aujourd’hui sur le site de l’École des hautes études en sciences sociales. Activités, emploi et chômage – tableaux EMP T2 et EMP T4 sur le site de l’Insee, consulté le 24 août 2018. CEN T1 sur le site de l’Insee, consulté le 24 août 2018.