Le quatrième cavalier PDF

Mort, Famine, Guerre et Conquête dans un tableau de 1887 par Viktor Vasnetsov. Les Quatre Cavaliers de l’Apocalypse sont des personnages célestes et mystérieux mentionnés dans le Nouveau Testament, le quatrième cavalier PDF sixième chapitre du livre de l’Apocalypse.


Une forteresse humide, surplombant des marais brumeux: voilà à quoi se résume le royaume d’Angleterre en cette année 878. Le roi Alfred, sa suite, une étrange sorcière et quelques fidèles soldats se sont réfugiés là pour échapper aux Vikings qui contrôlent les routes et les mers. Le souverain assiégé croit encore à la possibilité de sauver son pays, mais a bien besoin d’un guerrier intrépide: il convoque le comte Uthred, vingt ans à peine. Ce dernier, qui a grandi parmi les Vikings, parle leur langue et sait mener leurs drakkars. Réussira-t-il à défendre son souverain, puis à rassembler l’armée en déroute? Le Quatrième Cavalier : un roman flamboyant qui s’appuie sur des événements historiques, illustrant magnifiquement la loyauté et l’héroïsme désespéré qui peuvent unir deux personnalités inconciliables.

Leur chevauchée inaugure le commencement de la fin du monde, car ils apparaissent lorsque l’Agneau, figure de Jésus ressuscité, ouvre les quatre premiers sceaux. Le pouvoir leur fut donné sur le quart de la terre, pour faire périr les hommes par le glaive, par la famine, par la mortalité, et par les bêtes sauvages de la terre. Plusieurs interprétations de la signification symbolique des cavaliers ont été émises, à différentes époques. Alors je vis que l’Agneau avait ouvert un des sceaux, et j’entendis l’un des quatre animaux qui disait d’une voix de tonnerre : Viens et vois.

Je regardai donc, et je vis un cheval blanc, et celui qui était monté dessus avait un arc, et on lui donna une couronne, et il partit en vainqueur, pour remporter la victoire. Et lorsque l’Agneau eut ouvert le second sceau, j’entendis le second animal qui disait : Viens, et vois. Et quand l’Agneau eut ouvert le troisième sceau, j’entendis le troisième animal, qui disait : Viens et vois. Et je regardai, et il parut un cheval noir, et celui qui était monté dessus avait une balance à la main. Et quand l’Agneau eut ouvert le quatrième sceau, j’entendis la voix du quatrième animal, qui disait : Viens, et vois. L’ensemble de ce passage a reçu des interprétations très variées. Jésus-Christ  d’autres enfin à une typologie des différents fléaux qui peuvent frapper l’humanité sans qu’on ait en vue une période précise.

Le cavalier blanc sur un vitrail de la Basilique de Saint-Denis. Empire parthe envahissant l’Empire romain, puisque la frontière de l’Euphrate entre ces deux empires est évoquée à deux reprises dans l’Apocalypse, et que les Parthes étaient toujours représentés comme des archers à cheval. Un autre cheval sortit: il était rouge feu. Son cavalier reçut le pouvoir de bannir la paix de la terre pour que les hommes s’entretuent, et une grande épée lui fut donnée.

Il porte également une épée qui représente l’affrontement et le combat. Le troisième cavalier, dont le cheval est noir paraît représenter la disette. Il porte une balance qui signifie l’évaluation et donc le prix atteint par les denrées les plus caractéristiques du monde méditerranéen antique : céréales, huile et vin. Les céréales atteignent un prix exorbitant, un denier correspondant au salaire journalier d’un ouvrier antique.