Le Régime P2S : Poids-silhouette-santé PDF

Si ce bandeau n’est plus le Régime P2S : Poids-silhouette-santé PDF, retirez-le. En pratique : Quelles sources sont attendues ? La musculation est un ensemble d’exercices physiques visant le développement des muscles squelettiques, afin d’acquérir plus de force, d’endurance, de puissance, d’explosivité ou de volume musculaire. Ses bienfaits sont conséquents, tout d’abord physiquement car on améliore sa silhouette, mais aussi mentalement.


Elle permet également d’améliorer sa santé, la circulation du sang, de lutter contre le mal de dos, contre le vieillissement. La musculation est à la base de la pratique du culturisme et de plusieurs sports de force comme l’haltérophilie. La pratique de la musculation se fait au cours de séances d’entraînement régulières. La séance de musculation est un enchaînement d’exercices précis qui peuvent être effectués sur des machines guidées ou librement. Le mouvement est enchaîné un certain nombre de fois – on parle de répétitions – pour constituer une série. Une fois la série achevée, le culturiste prend un temps de repos de quelques secondes à quelques minutes, puis entame une nouvelle série, parfois en modifiant la charge.

Typiquement, un exercice se compose de plusieurs séries, et plusieurs exercices sont pratiqués au cours de la séance, qui débute par un échauffement et s’achève par l’étirement des muscles travaillés. Les sportifs expérimentés évitent généralement de travailler trop souvent un même groupe musculaire, afin de laisser aux tissus le temps de récupérer et de prévenir les blessures. Ces méthodes ou techniques nécessitent l’aide d’un partenaire pour être effectuées en toute sécurité. Les plus populaires sont les répétitions forcées, les répétitions négatives et les répétitions partielles. La musculation développe la force, la puissance. La difficulté augmente de séance en séance, on augmente les charges au fur et à mesure que celles-ci deviennent trop légères. Les culturistes optimisent leur croissance musculaire par l’observance d’une hygiène de vie adaptée.

Pour grossir, un régime strict et excédentaire en calories, riche en protéines, parfois agrémenté de compléments alimentaires tels que vitamines, acides aminés, etc. Notons qu’il est préconisé de diminuer la balance calorique en diminuant la charge glucidique plutôt que l’apport lipidique. Pour les pratiquants de la musculation, l’hydratation est d’autant plus importante avant, pendant et après l’effort. La maîtrise de son repos est aussi un élément clé de l’entraînement.

Une répétition se décompose en deux phases, le travail concentrique, et le travail excentrique. Le travail concentrique correspond au mouvement de raccourcissement du muscle travaillé, il est caractérisé par le rapprochement des insertions musculaires, ou la fermeture de l’angle des segments travaillés. Le travail excentrique correspond au mouvement d’élongation contrôlé du muscle travaillé, il est caractérisé par l’éloignement des insertions musculaires, ou l’ouverture de l’angle des segments travaillés. La force pure dont est capable un muscle n’est pas identique dans la phase concentrique et dans la phase excentrique.

Naturellement la force excentrique est plus importante, elle correspond à une fonction de survie pour le corps. Les culturistes d’un certain niveau ont pour habitude de se faire aider lors de leurs séances. Une des pratiques courantes consiste à descendre une charge de manière contrôlée et à se faire aider lors de la montée. Ce type d’entrainement est nommé travail excentrique. Il permet de faire travailler un groupe musculaire au-delà de sa force maximale et d’améliorer ainsi ses performances plus rapidement.

Une étude poussée de la nature des fluides rejetés après entraînement montre que les proportions d’acide ne sont pas les mêmes lors d’entraînement avec excentrique forcé. Un autre point important est relatif au temps de récupération plus important après des séances où l’excentrique est plus lourd. Il existe aussi le travail en isométrie, qui consiste à contracter le muscle sans mouvement des insertions musculaires. Les méthodes de musculation utilisant le poids du corps sont une alternative aux méthodes basées sur des charges additionnelles et des machines.