Le troll et autres créatures surnaturelles dans les contes populaires norvégiens PDF

Troll méditant sur son le troll et autres créatures surnaturelles dans les contes populaires norvégiens PDF, Theodor Kittelsen, 1911. Un troll est un être de la mythologie nordique, incarnant les forces naturelles ou la magie, caractérisé principalement par son opposition aux hommes et aux dieux.


Ce troll est souvent assimilé aux Jötunns, les  Géants  de cette mythologie. Moyen Âge, le troll apparait comme une créature surnaturelle des légendes et croyances scandinaves. Peu amical ou dangereux pour l’homme, le troll reste lié aux milieux naturels hostiles comme les mers, les montagnes et les forêts. Il est parfois confondu avec d’autres créatures du Petit peuple, telles que les elfes. Les trolls dans l’œuvre littéraire de J. Répartition des langues vers l’an 900.

Le terme s’écrit tröll Écouter en islandais, trold en danois. Couverture d’un manuscrit de l’Edda de Snorri, illustré par Ólafur Brynjúlfsson, 1760. Thor et le jötunn Hymir combattant le monstre Jörmungand. Il existe beaucoup de confusion dans l’utilisation des termes norrois jǫtunn, troll, þurs et risi, qui décrivent diverses créatures. Qu’est-ce qu’un troll si ce n’est pas ça ? Des  demi-trolls  sont également mentionnés dans les sagas islandaises.

Selon Sveinsson, il n’est pas pertinent de chercher à décrire précisément les caractéristiques du troll mythologique, en raison des variations de représentation selon les textes et les époques. Le troll du folklore concerne toutes les légendes et croyances populaires relatives au troll. Le troll est ensuite considéré essentiellement comme une créature imaginaire, c’est-à-dire un personnage littéraire de contes merveilleux, de romans et de films fantastiques. Saint Olaf transforme les trolls en pierre. Peinture murale de la fin du Moyen Âge, église de Västmanland. Et parmi celles-ci, le troll était une créature très présente dans les légendes.

Il est difficile de déterminer avec certitude l’évolution des légendes et croyances populaires, entre le Moyen Âge et l’Époque moderne, en l’absence de traces écrites suffisantes. Les spécialistes, historiens et folkloristes fondent leurs hypothèses à partir de l’étude philologique des textes littéraires norrois et ultérieurs. Il n’existe pas de doutes sur l’existence de légendes populaires, dès le Moyen Âge, concernant des êtres géants ou  trolls , vivant dans les montagnes et les rochers en Scandinavie ou en Islande. Les Islandais se sont certainement mis à croire que la race des trolls avait disparu.