Les réseaux migratoires de quartier: Quartiers urbains et migration internationale PDF

Sauter à la navigation Sauter à la recherche La géographie sociale est une branche de la géographie qui étudie les rapports entre les espaces et les sociétés. L’objectif est d’appréhender l’organisation des sociétés et d’apporter une prise de les réseaux migratoires de quartier: Quartiers urbains et migration internationale PDF aux problèmes sociaux. La géographie culturelle : un courant américain ? On considère aujourd’hui l’épistémologie comme  une étude critique des sciences .


La volonté de migrer à l’étranger résulte à la fois de la personnalité et des trajectoires socio-économiques de l’individu, de son environnement familial et communautaire, des réseaux migratoires et des contextes des pays d’accueil. Malgré cette diversité de variables, ces éléments explicatifs intègrent imparfaitement la localité d’origine, comme échelle d’observation du comportement migratoire. La migration est souvent perçue comme productrice de territoires ; à l’inverse, les spatialités locales sont-elles génératrices de mobilité ? Sous quelles formes et selon quelles modalités ? Par ailleurs, le durcissement des politiques migratoires dressent des barrières difficiles à franchir sur le chemin de la migration internationale. Dans un tel contexte, la migration doit être envisagée comme une stratégie collective, qui mobilise un ensemble de variables dans les pays d’origine et d’accueil, les contours de cet espace migratoire se dessinant en fonction des réseaux de solidarité. Quels sont les points d’ancrage de ces réseaux ? Cet ouvrage tente de répondre à ces interrogations, en considérant particulièrement le rôle du quartier dans l’explication des dynamiques migratoires.