Les relations internationales depuis 1945 (Histoire) PDF

Les sujets principaux d’études y sont la politique, l’économie et la jurisprudence à un niveau global. Les relations internationales depuis 1945 (Histoire) PDF les relations internationales appartiennent historiquement au domaine de la science politique, l’accent est de plus en plus mis sur le domaine économique à travers l’économie politique internationale qui s’est beaucoup développée depuis les années 1970.


Débouchant directement sur l’actualité la plus immédiate, cet ouvrage présente une synthèse globale des relations politiques internationales depuis 1945.
La fin de la Deuxième Guerre mondiale marque une césure majeure dans les rapports entre nations. Face au déclin des États européens, on assiste à l’ascension des États-Unis et de l’Union soviétique, qui visent à constituer autour d’eux des blocs homogènes. Leur affrontement est politique et idéologique : c’est la guerre froide. Tandis que se développe ce conflit Est-Ouest, les peuples colonisés s’émancipent de la tutelle de l’Europe. Il n’y a plus guère de lieu sur la planète qui ne participe peu ou prou aux relations internationales.
Des années 1960 aux années 1980, le monde bipolaire fait place à un monde multipolaire, où aux lieux traditionnels de conflits s’ajoutent de nouveaux terrains d’affrontement et de nouveaux enjeux.
Les événements révolutionnaires des années 1989-1991 mettent un terme à la guerre froide. Dominée par l’hyperpuissance américaine, la communauté internationale est à la recherche d’un nouvel ordre mondial que le 11 septembre 2001 rend encore plus improbable.
Le début du XXIe siècle est marqué par le phénomène de la mondialisation et l’ascension des puissances émergentes, en particulier de la Chine.

Les relations internationales ont pour objectif la compréhension de ses différents cadres conceptuels dans l’analyse de la mondialisation en particulier. L’expression naît en 1789 par un juriste anglais, dénommé Bentham. Dans son ouvrage, il s’interroge sur les relations entre les États, à un moment clé où la nation prend le pas sur le monarque. Approche historique : souvent limitée à l’histoire diplomatique. On va étudier les États à ce moment et les rapports qu’ils ont entre eux. Approche sociologique : apparue un peu avant la Deuxième Guerre mondiale, idée que le droit ne rend pas compte de la réalité de la société. Cette approche essaye de comprendre comment les relations humaines se nouent.

On va considérer que la société internationale n’a pas de droit, ce sont d’autres rapports comme par exemple des rapports de force. Approche politiste : la société internationale est une société politique, la question qui se pose pour la vision politique : quelle est la structure de la société internationale, comment fonctionne-t-elle, etc. En général, la coutume fait débuter l’histoire des Relations internationales aux traités de Westphalie de 1648, au moment où le système d’États au sens moderne du terme s’est affirmé. Antérieurement, l’organisation politique de l’Europe médiévale reposait sur un vague ordre religieux hiérarchisé. Les traités de Westphalie ont poussé à la constitution d’États-nations indépendants, à l’institutionnalisation de la diplomatie et des armées. Ce système européen a été exporté vers l’Amérique, l’Afrique et l’Asie à travers notamment la colonisation.