Littératures d’Afrique du Sud PDF

Niger au nord à la côte atlantique au sud. Le pays fait partie de la CÉDÉAO et a comme voisins le Togo à l’ouest, le Nigeria à l’est, et au nord le Niger et le Burkina Faso. Le Bénin a accédé à l’indépendance complète le 1er août 1960, sous la dénomination de République du Dahomey. Le Littératures d’Afrique du Sud PDF a comme langue officielle le français et comme monnaie le franc CFA.


Quand on parle de littératures d’Afrique du Sud, on pense immédiatement à quelques romanciers bien connus, tels André Brink, J.M. Coetzee ou Alan Paton. Or cette liste est très incomplète, et elle ne comporte aucun patronyme africain. En effet, en dépit de nombreuses traductions, les productions d’une grande majorité d’écrivains sud-africains restent mal connues. Dans ce volume, l’auteur, qui est l’un des meilleurs spécialistes de la question, étudie plus de 180 écrivains. Il expose d’abord la genèse de leurs œuvres, qu’elles proviennent d’auteurs blancs, noirs ou métisses. Les thèmes que ces littératures abordent dans une multiplicité de genres – nouvelle, poésie, roman, théâtre, oralité – reflètent certes le fardeau de l’histoire et de ses violences, mais ils parviennent pourtant à dégager un espace de liberté où la politique s’associe au rêve. Dans un deuxième temps, on verra comment ces écrivains, en dépit de collaborations épisodiques, ont eu tendance, du fait de l’apartheid, à se séparer en deux camps, celui des victimes, et celui des privilégiés. Pour finir, des rapprochements de plus en plus forts se sont opérés, autour d’une culture de protestation. Les nouvelles tendances, apparues après l’élection de Nelson Mandela, confirment cette dynamique et donnent lieu à une floraison des imaginaires.
Pourtant, chacune des communautés de la  » nation de l’Arc-en-ciel  » représentées parvient à garder sa voix, sa spécificité identitaire, sa diversité linguistique (anglais, afrikaans, langues africaines). Tout au long d’une lente évolution, ces œuvres, nées au départ d’une colonie de peuplement qui remonte au XVIIe siècle, témoignent d’une grande qualité esthétique. Les femmes y jouent un rôle de plus en plus important. De nombreuses citations traduites en français permettent au lecteur de se faire une idée de la variété des textes et une abondante bibliographie indique des pistes supplémentaires pour naviguer dans ce dédale interculturel.

Jean Sévry, professeur émérite, a enseigné longtemps les littératures et civilisations africaines anglophones à Montpellier. On lui doit plusieurs ouvrages sur la question : Afrique du Sud, ségrégation et littérature, anthologie critique (1989) et Chaka, empereur des Zoulous, Histoire, mythes et légendes (1991). Il est aussi le traducteur d’Okara, Kunene, Plaatje, Mahjoub, etc.

Depuis la fin de la République populaire du Bénin, le Bénin possède une image très forte de pays démocratique dans toute l’Afrique subsaharienne. Et selon les experts internationaux cette nation d’Afrique peut être considérée comme la plus stable de par ses institutions constitutionnelle et politique. Le territoire, formé d’une étroite bande de terre orientée perpendiculairement à la côte, s’étend du nord au sud sur une longueur d’environ 672 km. C’est là que les plus grandes villes du Bénin sont concentrées, notamment Porto-Novo, la capitale officielle, et Cotonou, la capitale économique et politique. La mousson, océanique et chargée d’humidité, souffle d’avril à novembre, du sud-ouest.

Toute personne a droit à un environnement sain, satisfaisant et durable et a le devoir de le défendre. Mais depuis quelques années, le Bénin fait face à des défis environnementaux. Le nord du pays avec ses paysages de savane est touché par la désertification et le sud, par la déforestation. Dernièrement, le président Thomas Boni Yayi s’est beaucoup investi dans la préparation de la Cop21. En dépit des attentats du 13 novembre, le président se positionnait en faveur du maintien de la conférence.

La délégation béninoise y comptait plus d’une centaine de personnes. On retrouve cette différence dans les qualifications d’ Afrique des greniers  et d’ Afrique des paniers . La première fait référence aux greniers de maïs ou de mil que l’on trouve dans le domaine des savanes africaines, comme au Mali, au Niger ou au Burkina Faso. La seconde se situe autour de l’équateur et correspond, en Afrique occidentale, au sud de tous les pays littoraux du Golfe de Guinée. Les communautés anciennes se structurent sur la base de lignages. Vivant sur des territoires restreints, ces populations n’ont pas besoin d’organisation politique. Leur organisation sociale se base sur le respect des coutumes et des ancêtres morts.

L’autorité s’y exerce oralement par le partage de ces traditions. Lorsque plusieurs lignées se regroupent, elles se structurent en chefferies. Le chef peut être un représentant d’une famille ancienne ou un prêtre. Il s’entoure de dignitaires, chargés chacun d’une activité collective et formant un conseil. Il s’en est dégagé trois grandes aires culturelles : Bariba au nord, Yoruba et Aja-Ewé au sud. Sunon Séro, étendit sa domination sur la région.