Management de la petite entreprise des loisirs sportifs : Une approche socio-économique PDF

Avec management de la petite entreprise des loisirs sportifs : Une approche socio-économique PDF développement d’Internet et du WEB 2. 0, les usages des TIC se sont développés et la grande majorité des citoyens des pays industrialisés les utilise pour accéder à l’information. La filière nécessite de plus en plus de compétences en communication, marketing et vente, la technique n’étant qu’un support de la communication et d’organisation.


Cet ouvrage consacré à la petite entreprise montre dans quelle mesure les facteurs non économiques (passion, réalisation de soi, traditions, etc.) participent à la détermination du management de la petite entreprise et à la régulation des marchés locaux territorialisés. Le modèle socioéconomique utilisé ici, fondé sur le concept de micro-mentalités de l’entrepreneur, permet d’aborder ces questions à partir de l’idée que se fait l’entrepreneur du marché, de l’entreprise et de son activité professionnelle et non à partir d’une conception exclusive et abstraite qu’a l’économie du  » dirigeant idéal  » et de la rationalité économique que l’entrepreneur doit adopter. Dans un premier temps, la confrontation des micro-mentalités de l’entrepreneur avec le fonctionnement réel de la petite entreprise révèle une taxonomie de quatre types d’entrepreneur se distinguant par des logiques d’action passionnelle, entrepreneuriale, conservatrice et managériale. Dans un second temps, l’articulation de ces quatre logiques d’action révèle des relations inter-entreprises non systématiquement fondées sur le modèle de la concurrence économique. Il en ressort que le marché localisé correspond davantage à une offre locale socialisée où les paramètres économique ne jouent qu’un rôle secondaire.

Les usages des TIC s’étendent, surtout dans les pays développés, au risque d’accentuer localement la fracture numérique et sociale ainsi que le fossé entre les générations. L’expression  technologies de l’information et de la communication  transcrit une locution anglaise utilisée dans diverses instances internationales qui correspond à peu près au domaine de la télématique. Les technologies de l’information et de la communication sont des outils de support au traitement de l’information et à la communication, le traitement de l’information et la communication de l’information restant l’objectif, et la technologie, le moyen. Mais cette définition se limite à la convergence de l’informatique et des télécommunications en vue de communiquer et ne tient pas compte de l’impact de la convergence numérique dans les multimédias et l’audiovisuel.

Ensemble des technologies issues de la convergence de l’informatique et des techniques évoluées du multimédia et des télécommunications, qui ont permis l’émergence de moyens de communication plus efficaces, en améliorant le traitement, la mise en mémoire, la diffusion et l’échange de l’information . La diffusion rapide des accès à l’Internet à haut débit a permis une explosion des usages des services audiovisuels qui prennent une importance accrue dans le concept des TIC, non seulement au niveau de la communication, mais aussi au niveau de la gestion des informations et des connaissances et au niveau de leur diffusion. Cette extension du concept des TIC est à l’origine de nombreux débats en raison de l’importance de son impact sur la société. 1990 et au début des années 2000 pour caractériser certaines technologies dites  nouvelles .