Musique intime, notes et feuillets d’album PDF

Cette musique intime, notes et feuillets d’album PDF est en semi-protection longue. Le résumé introductif est trop long. Théophile Gautier vers 1855 par Nadar.


Cimetière de Montmartre – Sépulture de Théophile Gautier -2. Théophile Gautier né dans les Hautes-Pyrénées, est cependant parisien depuis sa plus jeune enfance. En 1836, à la demande de Balzac, il donne des nouvelles et des critiques d’art au journal La Chronique de Paris. En 1855, Gautier quitte la Rédaction du journal La Presse et entre au Moniteur Universel.

Critique d’art et de spectacles, l’auteur fournit chaque mois de nombreux articles sur la peinture et la vie culturelle, ainsi que ses œuvres en avant-première. L’égyptologie est à la mode depuis que Champollion a découvert les secrets de l’écriture hiéroglyphique. Il meurt en 1872 laissant l’image d’un témoin de la vie littéraire et artistique de son temps dont les conceptions artistiques ont compté et dont l’œuvre diverse est toujours reconnue. Maison de naissance de Gautier à Tarbes.

Il a trois ans lorsque sa famille s’installe à Paris. En 1820, à l’âge de neuf ans, il fait un bref séjour comme demi-pensionnaire au lycée Louis-le-Grand. Le 27 juin 1829, Gautier rencontre celui qui allait devenir son  maître  en littérature, Victor Hugo, auquel le présentent Gérard et Pétrus Borel. Cet évènement précipite sa carrière d’écrivain. Le soir même, cet hernaniste acharné quitte l’atelier de Rioult. Dans le même temps, il écrit un premier recueil de vers, dont son père finance la publication chez Mary. L’œuvre sort en 1830 et passe totalement inaperçue.