Nouvelles expériences de parapsychologie PDF

Nouvelles expériences de parapsychologie PDF ce bandeau n’est plus pertinent, retirez-le. Description de l’image Jean Jacques Charbonier. Les thèses de Jean-Jacques Charbonier sur la vie après la mort sont critiquées par l’ensemble de la communauté scientifique. Ses détracteurs font valoir que les événements observés lors d’une expérience hors du corps n’ont jamais été objectivés scientifiquement, c’est-à-dire qu’ils ne reposent que sur des témoignages rapportés sans pouvoir être reproductibles en laboratoire.


Jean-Jacques Charbonier aurait vécu une guérison miraculeuse à Lourdes après une fracture polyfragmentaire de la tête humérale consécutive à une lourde chute en jouant au ballon dans la cour d’école. Les travaux de Jean-Jacques Charbonier portent sur l’existence d’une conscience, qu’il appelle conscience intuitive extraneuronale, survivant notamment à un état de mort clinique. D’après lui cette conscience intuitive extraneuronale permet la possibilité de contact avec les morts. Certaines personnes tombées dans le coma pendant une période plus ou moins longue ont connu un arrêt complet de leurs fonctions cérébrales.

Dans certains cas, ces personnes ont affirmé être sorties de leur corps et ont pu raconter, dans le détail, des événements qui se déroulaient en dehors de leur chambre d’hôpital. En conclusion, la conscience d’une personne et certaines facultés de perception existeraient indépendamment de l’activité cérébrale. Autrement dit, le cerveau ne génèrerait pas la pensée et celle-ci se situerait en dehors du cerveau tout en étant reliée à lui. Ces constatations tendraient à démontrer selon Jean-Jacques Charbonier, la réalité de l’esprit et son existence possible en dehors du corps physique.

Cas de Pamela Reynolds ne permet pas d’affirmer que la conscience existe lorsque l’activité du cerveau est nulle. EEG avec pour conséquence l’impossibilité d’entendre le moindre son. Quant à l’affirmation de Charbonier que Pamela Reynolds ne pouvait rien entendre, Woerlee démontre en se référant aux détails opératoires que Pamela Reynolds percevait deux sons différents émis dans chacune des oreilles, à droite un cliquetis à 11,3 clics par seconde émis à 95 dB et à gauche un son blanc à 40 dB. Cet amour associé à la lumière n’a rien de commun avec l’amour terrestre qui est un attachement possessif, exclusif, pouvant entraîner des sentiments négatifs comme la jalousie, la colère, la haine. Les thèses de Jean-Jacques Charbonier sur la vie après la mort sont critiquées par la communauté scientifique. Ses détracteurs font valoir que les événements observés lors d’une expérience hors du corps n’ont jamais été objectivés scientifiquement, c’est-à-dire qu’ils ne reposent que sur des témoignages sans pouvoir être répétables en laboratoire. Depuis octobre 2017, Jean-Jacques Charbonier ne mentionne plus son titre de docteur en médecine sur la documentation associée aux séances d’hypnose qu’il dirige.

La mort expliquée aux enfants mais aussi aux adultes, éditions Guy Trédaniel. Prix de l’académie francophone 2002 décerné en son Xe concours international pour le roman Coma dépassé. La Revue de l’Au-delà, 110, février 2007. Les Miraculés de Lourdes , sur fr.