Octobre Noir PDF

Un article de Wikipédia, l’encyclopédie libre. Si ce bandeau n’est plus octobre Noir PDF, retirez-le. En pratique : Quelles sources sont attendues ?


Le 11 octobre 2006, Al Qaïda fait exploser simultanément deux bombes nucléaires, l’une à Paris, l’autre à Milan. En quelques instants, Paris est complètement ravagé par les effets du souffle. Des arrondissements entiers ont disparu, tandis que les autres sont la proie des flammes et que des centaines de milliers de personnes irradiées comptent leurs heures… Un survivant, Luc Lacordaire, se dirige vers le cœur du cataclysme, à la recherche de la femme qu’il aime. Ce qu’il trouvera dépasse l’imagination. Un an après, marqué dans sa chair et dans son âme, Luc obtient par hasard une information capitale sur le lieu où se terrent les principaux leaders d’Al Qaïda. Déterminé, entouré de commandos – eux-mêmes motivés par l’énorme prime offerte par les Américains pour la capture d’Oussama Ben Loden – Lacordaire décide de régler ses comptes. S’ensuit une impitoyable chasse à l’homme qui nous entraîne en Mauritanie, en Arabie Saoudite et à Djibouti, et qui se termine à Amsterdam dans un suspense diabolique.

Cet article est une ébauche concernant un film soviétique. Octobre, est un film soviétique de Sergueï Eisenstein et Grigori Aleksandrov sorti en 1927. Il s’agit d’une œuvre commandée pour le dixième anniversaire de la révolution bolchévique d’octobre 1917. Octobre : dix jours qui ébranlèrent le monde. Le réalisateur avait engagé des acteurs non professionnels pour donner à son film une apparence de vérité historique. Eisenstein avait lui-même recruté les acteurs dans les bars de Léningrad. Ainsi, c’est un ouvrier qui joua le rôle de Lénine.

Dans ce film, Eisenstein met en place le montage d’attraction, qu’il a théorisé lui-même et qui consiste à créer du sens en liant par le montage des images. Des passages où apparaissait initialement Léon Trotski sont coupés. C’est pourquoi à partir de cette époque, le réalisateur est de plus en plus surveillé par le régime. Alexandre Sumpf,  Le public soviétique et Octobre d’Eisenstein : enquête sur une enquête , in 1895.