Pour vaincre la douleur PDF

Coupe sagittale médiane du petit bassin masculin schématisant un toucher rectal évaluant la prostate. Le toucher rectal est un examen médical faisant partie de l’examen proctologique, lors duquel un médecin introduit un doigt ganté pour vaincre la douleur PDF lubrifié dans le rectum du patient, via l’anus. Le toucher rectal est un acte médical qui touche à l’intimité du patient.


{Pour vaincre la douleur} permet à tous de comprendre les mécanismes de la douleur, ce qu’elle signifie, et de savoir quels sont les moyens médicaux actuels qui peuvent la soulager. Précédé d’un avant-propos du Professeur Paul Milliez, ce livre concrétise enfin le souhait du Docteur Leriche, un des plus grands médecins français du XXe siècle : Nous devons renoncer à l’idée que la douleur est utile. La douleur est toujours anormale, la douleur n’est jamais bonne. » Pour le Professeur Ronald Melzack, fondateur et président d’honneur de l’Association Internationale pour l’Etude de la Douleur (I.A.S.P), qui a préfacé cet ouvrage, « être libéré de la douleur devrait être un des Droits de l’homme ». Le Docteur Arrazau occupe un poste de direction dans l’industrie pharmaceutique et le Docteur Schwob est responsable d’unité dans un centre contre la douleur dans un hôpital parisien. »

Avant le geste, le patient doit être informé de sa réalisation et de son intérêt. Un lieu préservant l’intimité et avec une ambiance calme est souhaitable. Ce geste pouvant être vécu comme une agression, le professionnel de la santé se doit d’avoir une attitude rassurante. Le décubitus dorsal est le plus souvent pratiqué. Le toucher rectal peut être considéré comme un examen non invasif puisqu’il ne nécessite pas d’effraction de la peau ou de la muqueuse. Cependant, même si la plupart du temps, il est indolore, il peut néanmoins être une source de gêne pour certains patients.

Pour effectuer un toucher rectal, le professionnel de santé introduit un doigt, en général un index, protégé par un gant ou un doigtier en latex par exemple, et lubrifié par de la vaseline, dans l’anus du patient. Après le retrait du doigt, on regarde l’aspect des traces sur le gant. Chez l’homme, le toucher rectal permet en outre l’analyse de la prostate. Lorsqu’elle est normale, elle a une consistance souple et régulière, et elle est constituée de deux lobes séparés par un sillon médian. Le toucher rectal à but thérapeutique est soit évacuateur, soit stimulateur. Un massage abdominal peut être fait juste avant le soin.

Si le but est évacuateur, les selles présentes dans l’ampoule rectale sont progressivement retirées au doigt. Le toucher rectal évacuateur est surtout indiqué en cas de fécalome. Le geste est relativement contre-indiqué dans le cas où le patient a des hémorroïdes et présente des risques d’hémorragies ano-rectales. Dans certains cas, le toucher rectal peut créer des irritations locales, des saignements, une dysréflexie, un malaise vagal ou encore des lésions des muqueuses. Odeh M, Bassan H, Oliven A.

Termination of intractable hiccups with digital rectal massage  J Intern Med. Rechercher les pages comportant ce texte. La dernière modification de cette page a été faite le 27 décembre 2018 à 17:34. On naît dans la douleur, on vit une enfance parquée, l’adolescence est une crise, l’adulte travaille pour vivre, la vieillesse est une dégénérescence, et il faut de surcroît se taper des maladies, des accidents et drames divers -sans compter le pire des maux : l’homme lui-même, cruel, se dévalorisant, se faisant la guerre tout cela en vaut-il bien la peine ? Un pauvre type, condamné à pousser un rocher en haut d’une montagne.

Il n’en a jamais fini : à peine arrivé au sommet, le rocher dévale la pente. Sisyphe redescend, et recommence encore et toujours à pousser son rocher. Un débat sur ce sujet peut s’achever en suicide collectif, mais nous ne risquons pas de parler chiffons. S’il est un sujet existentiel, c’est bien celui-là : à quoi bon mener sa vie ? Il n’y a pas de raison pour que j’existe, pour que quelque chose existe plutôt que rien.

Nous éprouvons l’absurdité de l’existence si nous adoptons la lucidité de Sisyphe en regardant le monde : nous n’y trouvons pas notre place. Normal : il n’est pas fait pour nous. Il est le résultat de processus où nous n’avons rien à faire. Le monde ne nous est pas donné pour que nous y fassions quelque chose, il est tout simplement absurde.