Propos d’un pêcheur montagnard : la pêche en Dauphiné PDF

Le lac du Bourget vu des hauteurs de Viviers-du-Lac. Le lac du Bourget est un lac situé en France à l’ouest du département de la Savoie en région Auvergne-Rhône-Alpes. Lac post-glaciaire du massif du Jura, le lac du Bourget a été formé à l’issue de la dernière glaciation de Würm, il y a environ 19 000 ans, par le retrait du grand glacier alpin du quaternaire. Au niveau touristique, le lac compte de nombreuses plages aménagées sur ses propos d’un pêcheur montagnard : la pêche en Dauphiné PDF, des bases de loisirs, de nombreux sites touristiques, le plus célèbre étant l’abbaye royale d’Hautecombe où reposent de nombreux souverains de la Maison de Savoie.


Initialement publié en 1946, ce « manuel » de savoir pêcher en Dauphiné, est tout sauf un ouvrage rébarbatif. « Hymne aux eaux des montagnes du Dauphiné, à leur cadre grandiose, aux richesses piscicoles qu’elles recèlent et nous offrent lorsque, non sans peine, nous pouvons les cueillir… ». A la fois livre de souvenirs de récits de pêches mémorables, inventaire des principaux lieux de pêche, des différentes sortes de pêche, des poissons et de leurs appâts, mais aussi, riche des expériences de son auteur, livre de réflexion et de découverte de ce qu’était la pêche en montagne, voilà soixante ans, dans les Alpes du Dauphiné. Les bois gravés de Jean Muller viennent ajouter une délicieuse touche intemporelle à ce petit ouvrage inclassable.

Articles connexes : Géologie des Alpes, Géologie du massif du Jura et Massif des Bauges. Pour les géologues, la formation du lac s’est effectuée en plusieurs temps. Tout d’abord il y a eu 120 000 à 140 000 ans un premier  grand lac  de nature différente et dénommé  Bourget-Grésivaudan . Celui-ci s’est formé à la suite de la troisième glaciation du quaternaire, appelée glaciation de Riss. Il y a 70 000 ans, ce grand lac finit par diminuer en dimension et en volume et se réduit au niveau de ce qui sera le futur lac du Bourget, mais à une cote encore supérieure, estimée à 270 mètres.

18 kilomètres, et avec une largeur comprise entre 1,6 et 3,5 kilomètres. Jura méridional, avec le mont du Chat 1 482 mètres et sa dent du Chat qui culmine à 1 390 mètres puis le mont de la Charvaz. Chambéry, capitale historique du duché puis du royaume de Savoie, aujourd’hui préfecture du département de la Savoie, située à une quinzaine de kilomètres. Le lac du Bourget après un orage. Le climat du secteur est de type montagnard. La neige est peu présente, surtout sur les abords du lac, les eaux du lac du Bourget se refroidissant moins vite que la terre. Le tableau, ci-dessous, présente l’évolution des températures entre 1990 et 2015 avec un intervalle régulier de cinq ans, enregistrée le site météorologique de la ville d’Aix-les-Bains, commune riveraine du lac.

L’année 2017 est également indiquée à titre de comparaison avec ces cinq années de référence. Schéma indiquant les apports en eaux et pertes faisant varier le niveau d’un lac. 1982, de déversoir naturel pour les crues du Rhône, qui serpente par-delà les marais de Chautagne, situés au nord. Les nombreux engins à moteur de l’époque étaient aussi très polluants, crachaient leurs fumées qui se dissolvaient en partie dans les eaux et relâchaient de l’huile qui se retrouvait aussi dans le lac. Les rivières comme le Tillet ou le Sierroz ont ainsi été assainies, améliorant au passage la qualité des eaux du lac et la régénération des espèces aquatiques. Le problème restant est alors celui des eaux épurées.

Leur traitement chimique leur donne une propreté suffisante à un rejet dans un cours d’eau, mais pas à une station de sept à dix ans dans un lac. Le tunnel est mis en place en janvier 1981. D’une longueur de 4,5 kilomètres, ce canal navigable rejoint le Rhône après avoir traversé le bourg de Chanaz. Dans le détail, le lac est bordé par les onze communes savoyardes suivantes, toutes situées dans l’arrondissement de Chambéry et présentées dans un sens horaire. Cette communauté d’agglomération, dont le siège se situe à Aix-les-Bains, regroupe vingt-huit communes, toute situées dans le bassin du lac ou à proximité de celui-ci. Ancienne installation de chasse, aujourd’hui poste d’observation pour les oiseaux.

Le lac est d’un intérêt écologique majeur et constitue un élément important du patrimoine naturel français. Entre Préalpes et haute montagne, il abrite un grand nombre d’espèces de poissons et d’oiseaux, et pour certains d’entre eux, il est un havre de repos majeur dans leur couloir de migration. Grâce à sa masse d’eau colossale d’une part, mais aussi en raison de la présence de dalles calcaires au niveau de ses abords immédiats d’autre part, les conditions climatiques des rives lacustres sont nettement adoucies. En raison de ces particularités, certains endroits du lac bénéficient d’un climat presque provençal, permettant à quelques espèces végétales et animales méditerranéennes de prospérer. Encore presque à l’état sauvage à certains endroits, le lac du Bourget est un important couloir de migrations et un havre de paix pour de nombreux oiseaux. Un canard colvert à proximité de la rive orientale du lac. Un grèbe huppé près des roselières des Mottets au sud-est du lac.

Un goéland leucophée juvénile sur le ponton de la plage du Bourget-du-Lac. Un grand Cormoran au sud de l’Esplanade d’Aix-les-Bains. Cet aquarium thématique était essentiellement centré sur les espèces aquatiques du lac et de ses environs. Rive sud du lac avec ses roselières, zones humides et marais. Les roseaux offrent également des abris aux oiseaux tels que le martin-pêcheur d’Europe, le grèbe huppé, le courlis cendré, le canard nette rousse. Les saules blancs qui bordent les roselières font le bonheur des castors. Le lac du Bourget possède plusieurs exemples de cité lacustre, connues également sous le nom de cités palafittes, villages préhistoriques du Néolithique et de l’âge du bronze final.