ROME ET LA CONQUETE DU MONDE MEDITERRANEEN. Tome 2 PDF

L’agriculture de la Rome antique, comme pour les autres civilisations de l’Antiquité, est le secteur d’activité le plus important de l’économie romaine. Chaque maison a son jardin, y compris dans le périmètre de Rome, produisant ROME ET LA CONQUETE DU MONDE MEDITERRANEEN. Tome 2 PDF, raves, fèves, lentilles. Les Romains élèvent moutons et chèvres pour la viande et le fromage, bœufs, ânes et chevaux comme animaux de trait. Dans les lagunes aux bouches du Tibre on recueille le sel, produit exporté vers les montagnes par le chemin qui deviendra la via Salaria, tandis que les forêts côtières fournissent en abondance le bois.


L’ hortus est le nom du jardin familial, cultivé par les femmes. Sénat romain crée les charges des édiles puis du Préfet de l’annone pour régler le ravitaillement de Rome. Rome domine la péninsule italienne, et les structures agricoles et sociales se transforment. Les petits paysans, souvent obligés par la ruine d’aller grossir la plèbe urbaine, désertent les campagnes. Aux petites exploitations de polyculture, s’ajoutent des exploitations basées sur de plus grands domaines à main d’œuvre servile, les latifundia.