Shivaïsme PDF

En pratique : Quelles sources sont attendues ? Si ce bandeau n’est plus pertinent, retirez-le. Shivaïsme PDF réorganisation et une clarification du contenu paraissent nécessaires.


Shiva est le  » Grand Dieu », Mahâdeva, de la tradition hindoue, ou Sanatana Dharma. Au-delà de sa « fonction destructrice » dans la Trimurtî, il s’affirme en tant que dieu de l’extase, de l’état suprême, de la liberté inconditionnelle. Le shivaisme est la tradition la plus ancienne qui demeure encore. Elle conserve ce « souvenir » de l’état primordial qui permet de se libérer de sa fausse identité conventionnelle; elle permet au shaiva ( » shivaïte ») de recouvrer son « pouvoir » primordial (hakti) pour redevenir ce qu’il est réellement: Shiva. Ce B.A-BA du shivaïsme n’est pas un de ces innombrables livres où sont cités des textes de seconde ou de troisième main, pour donner un aperçu aussi erroné que « touristique » du sujet traité; l’auteur, shivaïte sanskritiste, s’est proposé, en établissant un plan « symbolique », de donner au lecteur tous les moyens de comprendre cette antique tradition, qui n’est tradition vivante que parce qu’elle comporte un pouvoir, une shakti, que le sadhaka peut s’approprier pour recouvrer sa nature originelle. Shiva n’est pas une « déesse aux mille bras » – ni un homme muni d’un trident ni un dieu, comme les modernes se l’imaginent. Le tantrisme n’est pas un prétexte à débauche; les Upanishads ne sont pas des textes philosophiques ennuyeux; le yoga n’est pas une gymnastique; l’hindouisme n’a rien à voir avec la fausse doctrine gandhienne de la « non-violence ». Il ne s’agit – rien de moins! – que de recouvrer son esprit originel. Qui est Shiva? Qui suis-je? A cette double question, point de départ de toute quête spirituelle, ce livre – exposé de l’hindouisme profond – répond.

Le massage, ou la massothérapie, est l’application d’un ensemble de techniques manuelles qui visent le mieux-être des personnes grâce à l’exécution de mouvements des mains sur les différents tissus vivants. Le massage provoque entre autres un échauffement du muscle et une activation de la circulation sanguine. La massothérapie peut apporter un réel bien-être à toute personne. 1970 et surtout après mai 68, avec la reconnaissance du droit au plaisir et l’évolution des statuts du corps humain, la pratique du massage va enfin être utilisée pour le simple plaisir de chacun.