Tahiti Nui: Ou les dérives de l’autonomie PDF

Né d’un père lorrain venu exploiter la perle noire et d’une mère originaire de l’archipel des Gambier, Gaston Flosse voit le jour dans l’archipel des Gambier. De l’âge de sept à seize ans, il effectue sa scolarité à l’école des frères de Ploërmel de Papeete, qui est aujourd’hui le collège-lycée La Mennais. Il exerce dans cette école une carrière d’instituteur pendant treize ans avant de se diriger vers le métier d’assureur. Député à partir de 1978, puis député européen, il tahiti Nui: Ou les dérives de l’autonomie PDF secrétaire d’État chargé du Pacifique sud dans le premier gouvernement de cohabitation.


Cette étude tente d’expliquer la complexité de la vie politique en Polynésie française de 1996 à 2006. Le concept d' »autonomie », étranger à la culture politique républicaine, n’est compris ni par l’Etat, ni par le pouvoir local. Conséquence, une collusion inconsciente entre les deux pouvoirs maintient la Polynésie en dehors des valeurs et des principes de la République.

Article détaillé : Présidence de Gaston Flosse. En 1995, Gaston Flosse est confronté à un regain de violences dans la capitale de la Polynésie, Papeete. Les manifestants, soutenus par le mouvement indépendantiste Tavini Huiraatira et les syndicats, protestent contre la reprise des essais nucléaires promise par Jacques Chirac et soutenue par Gaston Flosse. Quelques mois plus tard, il obtient un statut d’autonomie élargi pour le territoire.

République, en juillet 2003, lors de sa tournée dans les territoires du Pacifique sud. Pendant sa longue carrière politique, il a été également élu six fois maire de la commune de Pirae, trois fois président de l’Assemblée territoriale et à quatre reprises député à l’Assemblée nationale. Sa pratique autoritaire du gouvernement, ses nombreuses mises en examen, sa réforme de statut qui a du mal à être acceptée par l’opinion publique et un système électoral assurant une  prime  aux listes arrivant en tête dans les circonscriptions, provoquent sa défaite. L’indépendantiste Oscar Temaru devient le nouveau président de la Polynésie française.