Traité de science des organisations PDF

Le processus de Bologne est un processus de rapprochement des systèmes d’études supérieures européens amorcé en 1998 et qui a conduit à la création en 2010 de traité de science des organisations PDF’espace européen de l’enseignement supérieur, constitué de 47 États. Depuis la convention de Lisbonne en 1997, les objectifs du programme ont évolué.


Cet ouvrage se propose de couvrir le champ d’une investigation systématique et critique de la connaissance accumulée au sein des divers corps de savoir relatifs à la science des organisations. Les ressources propres de l’épistémologie des sciences sociales viennent en outre animer une investigation spécifique, contextualisée à une science générale des organisations : concepts et théories, construction des faits, rapports entre la théorie et l’action, etc.

Diverses déclarations, conventions ou communiqués impliquant des ministres d’états ont régulièrement défini ou rappelé les objectifs. Ces sommets se sont produits au moins une fois tous les deux ans. La convention sur la reconnaissance des qualifications relatives à l’enseignement supérieur dans la région européenne a été émise par le Conseil de l’Europe. Elle vise notamment à la reconnaissance des différents titres et grades pré-universitaires et universitaires permettant l’admission d’étudiants dans des systèmes d’enseignement supérieur étrangers.

Lors de la conférence de Bologne en juin 1999, 29 pays signent un texte commun. Mettre en place un système facilement compréhensible et comparable pour permettre une bonne lisibilité et faciliter la reconnaissance internationale des diplômes et qualifications. Valider les formations par un système d’accumulation de crédits transférables entre établissements. Faciliter la mobilité des étudiants, des enseignants et des chercheurs. Coopérer en matière d’assurance de la qualité des enseignements. Donner une dimension véritablement européenne à l’enseignement supérieur. Salamanque en mars 2001 et à la conférence de Prague en mai 2001, 34 pays s’engagent.

Berlin, les 16 et 17 septembre 2003, les ministres décident d’accélérer le processus et de l’étendre au cycle doctoral afin d’approfondir les liens entre l’espace européen de l’enseignement supérieur et celui de la recherche. La conférence ministérielle de Londres a eu lieu en mai 2007 à Londres, au Royaume-Uni. Elle a conduit au communiqué suivant : . Le communiqué réaffirme l’intégration du doctorat comme troisième cycle d’études. La conférence ministérielle organisée par les pays du Benelux a eu lieu en Belgique, les mardi 28 et mercredi 29 avril 2009. La première partie de la conférence a eu lieu à Louvain, à la Bibliothèque universitaire de la Katholieke Universiteit Leuven.

Un contre-sommet , rallié par de nombreux mouvements universitaires nationaux, des syndicats et des partis politiques, a été organisé entre Bruxelles et Louvain-la-Neuve. Il s’est tenu du 25 au 29 avril. La conférence ministérielle organisée par l’Autriche et la Hongrie a eu lieu, les 11 et 12 mars 2010 à Budapest et Vienne et célèbre les 10 ans du processus de Bologne. La 8e conférence ministérielle et le 3e forum politique du processus de Bologne a eu lieu les 26 et 27 avril 2012 à Bucarest en Roumanie.