Travaux professionnels, BEP métiers de la comptabilité et du secrétariat PDF

Vous êtes sur le point de quitter votre espace personnel. Pour y accéder de nouveau vous devrez vous authentifier. Votre espace personnel, votre tableau de bord unique. Il est également accessible avec un BEP dans travaux professionnels, BEP métiers de la comptabilité et du secrétariat PDF secteur tertiaire complété par une expérience professionnelle dans le secteur.


La pratique d’une ou plusieurs langues étrangères peut être requise. Consulter sur le site CNCP les diplômes et certifications associées. Où envoyer mes bulletins de salaire. Pour y accéder de nouveau, vous devrez vous authentifier. Rechercher les pages comportant ce texte.

La dernière modification de cette page a été faite le 18 décembre 2018 à 00:22. Le lycée polyvalent Marlioz en Savoie, à Aix-les-Bains. Par extension, le lycée est l’établissement scolaire de cet enseignement. Les enseignements au lycée aboutissent à des examens finaux et nationaux : le baccalauréat, le BEP ou le CAP. Le nom vient du Lycée, un gymnase d’Athènes près duquel Aristote enseignait. L’organisation des cursus au sein des lycées français a été partiellement modifiée lors de la  réforme du lycée  créée par les ministères Darcos et Chatel de 2007 à 2009, et dont l’application a commencé à la rentrée 2010 pour les secondes, 2011 pour les premières et 2012 pour les terminales.

Les lycées de garçons ont été créés en 1802 à partir des plus importantes écoles centrales. Avec la Restauration, les lycées prennent le nom de  collèges royaux . Les lycées de jeunes filles voient le jour avec la loi proposée par Camille Sée et votée le 21 décembre 1880. Le premier lycée de jeunes filles en France fut créée à Montpellier en 1881 : c’est l’actuel lycée Georges-Clemenceau.

Originellement, l’enseignement dans les lycées et collèges était uniquement classique, dans le sens où les langues latine et grecque étaient enseignées. L’enseignement spécial se rapproche de plus en plus de l’enseignement classique : sa durée s’allonge de trois, quatre et six, la nomenclature des classes est reprise et les débouchés se rapprochent de ceux du classique : Saint-Cyr, Polytechnique, etc. En 1891, l’enseignement spécial devient l’enseignement moderne. A, B et C sont de l’enseignement classique alors que D est de l’enseignement moderne.