Une société de violeurs? PDF

20 mai 1964 à Buenos Aires en Argentine. Elle est principalement connue pour sa défense d’idées à contre-courant du féminisme dans ses ouvrages, de ses théories sur l’émancipation des femmes et l’analyse de l’impact sur l’opinion publique. Elle rejoint en septembre 2014, Les Grosses Têtes de Laurent Ruquier sur la une société de violeurs? PDF de radio RTL. Elle se spécialise dans le droit du travail.


Ce qui s’est joué en France autour de l’affaire du 
Sofitel de New York, c’est moins la vérité des accusations
 contre un homme promis à la magistrature suprême que
le procès de l’impunité du viol dans notre pays. Pourtant,
 depuis le début des années 1980, la France est, avec
 les États-Unis et la Grande-Bretagne, l’État démocratique
qui réprime le plus sévèrement et le plus efficacement ce
 crime. Alors, que réclament donc les mouvements féministes 
concernant le droit du viol ? À travers une lecture décapante
 et implacable des interprétations de l’affaire du Sofitel qu’ont
 livrées ces mouvements et les médias, Marcela Iacub analyse
 le contenu de ces nouvelles revendications juridiques ainsi que 
les risques qu’elles font peser sur nos libertés, les rapports 
entre les sexes et l’émancipation des femmes. C’est parce que
 le viol est un crime particulièrement grave qu’on ne peut pas
accepter qu’il soit instrumentalisé par une idéologie faisant de la 
haine des hommes et de l’horreur du sexe ses principaux objectifs
 politiques. Il est peut-être temps d’entendre une voix féministe 
alternative pour tenter de comprendre ce qui s’est réellement joué 
en France à l’occasion de cette affaire.

En 1989, grâce à une bourse accordée par la France, elle vient vivre à Paris où elle devient juriste spécialisée dans la bioéthique. Marcela Iacub s’est rendue célèbre par plusieurs livres, notamment Le crime était presque sexuel, et aussi par des interventions médiatiques où elle exprime des points de vue défendant radicalement la liberté de choix des individus. Dans un livre intitulé Une société de violeurs ? Marcela Iacub prend position face à la question  Faut-il interdire la prostitution ? 1970, les femmes restant cantonnées dans les fonctions maternelles et familiales. Selon Marcela Iacub, la pénalisation du client de la prostituée voulue par des groupes féministes vise en fait à accroître la pénurie sexuelle existante, cette volonté de pénaliser les clients des prostituées étant, à ses yeux, également lourde de menaces pour les libertés individuelles. Dominique Strauss-Kahn, auquel fait allusion le livre de Marcela Iacub Belle et Bête.

En février 2013, Marcela Iacub publie Belle et Bête, livre dans lequel elle évoque sa liaison avec un personnage public. Ce qu’il y a de créatif, d’artistique chez Dominique Strauss-Kahn, de beau, appartient au cochon et non pas à l’homme. L’homme est affreux, le cochon est merveilleux même s’il est un cochon. Avant même sa parution en librairie, le livre suscite une vive polémique, largement médiatisée. Le 25 février 2013, à l’avant-veille de la parution de l’ouvrage, Dominique Strauss-Kahn assigne en référé Marcela Iacub et son éditeur, Stock, pour  atteinte à l’intimité de la vie privée , l’ancien ministre demandant l’insertion d’un encart dans chacun des exemplaires de Belle et Bête, ainsi qu’ à titre subsidiaire  une interdiction de diffusion du livre. Au soir du jour de cette audience, la juge des référés, sans interdire la diffusion de l’ouvrage, ordonne l’insertion, en en-tête de chacun des exemplaires, d’un encart faisant état de la position de Dominique Strauss-Kahn sur le livre.

Au-delà du PACS : L’expertise familiale à l’épreuve de l’homosexualité, Paris, PUF, coll. Juger la vie : Les choix médicaux en matière de procréation, Paris, La Découverte, coll. Le crime était presque sexuel : et autres essais de casuistique juridique, Paris, Flammarion, coll. Penser les droits de la naissance, Paris, PUF, coll. Qu’avez-vous fait de la libération sexuelle ? Familles en scènes : Bousculée, réinventée, toujours inattendue, Paris, Autrement, coll.

L’Empire du ventre : Pour une autre histoire de la maternité, Paris, Fayard, coll. Antimanuel d’éducation sexuelle, Paris, Bréal, coll. Bêtes et victimes : et autres chroniques de Libération, Paris, Stock, coll. De la pornographie en Amérique : La liberté d’expression à l’âge de la démocratie délibérative, Paris, Fayard, coll. Confessions d’une mangeuse de viande, Paris, Fayard, coll. Belle et Bête, Paris, Stock, coll.

Jouir, obéir et autres activités vitales, Paris, Stock, coll. Marcela Iacub : « Plus on est athée, plus on est moraliste ». Ainsi, pourrait-on définir le principe de restriction comme la création par les femmes d’une situation de pénurie sexuelle pour les hommes dont les désirs ne peuvent pas être satisfaits immédiatement sur le marché érotique à cause du refus de principe que leur opposent les femmes. La pénalisation de la prostitution : un mauvais combat pour les femmes , op.

Pascale Robert-Diard, Le mail à DSK dont Marcela Iacub  ne se souvient plus , blog « Chroniques judiciaires » de Pascale Robert-Diard, chroniqueuse judiciaire au journal Le Monde, 26 février 2013. DSK-Iacub : Le livre pas interdit, mais un encart sera inséré dans chaque exemplaire , 20minutes. DSK : la justice autorise l’ouvrage de Marcela Iacub , Le Point. Marcela Iacub, Il était capable de vous offrir votre propre courage, sur le site du journal Libération, 25 mars 2013.