Voiliers d’exception – La tradition marine PDF

Le scorbut a été mis en évidence à voiliers d’exception – La tradition marine PDF Renaissance, lors des premières explorations maritimes mondiales. Il fallut attendre les années 1930 pour le voir pleinement reconnu comme une maladie de carence alimentaire. Dans sa forme historique, le scorbut a pratiquement disparu dans les pays industrialisés. En français, les termes scurbut puis scorbut apparaissent en 1604 et 1610, à partir du terme latin médical scorbutus créé en 1541.


Certains vieux gréements vivent une seconde jeunesse en servant de  » navire-école « . Ces immenses bateaux sont des mythes flottants, qui naviguent sur toutes les mers du globe pendant de longs mois, arborant fièrement leurs grands mâts, ornés de voiles majestueuses. Destinés à la formation de futurs officiers et marins, leur beauté fascine et leurs noms sont souvent célèbres.

Durant le commerce des esclaves, le scorbut a été appelé  mal de Luanda . Pour l’épidémiologie historique, voir la section Histoire de la maladie. Le scorbut, dans sa forme historique, est très rare dans les pays développés, si rare qu’un seul cas de scorbut mérite d’être publié dans la presse médicale. La plupart des vertébrés produisent eux-mêmes de la vitamine C, principalement au niveau du foie. En absence de vitamine C, la formation du collagène est entravée.